fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Turquie : les États-Unis et l’UE imposent des sanctions à Ankara

17 octobre 2019


Cet article à fait l'objet d'une alerte diffusée à nos abonnés dès le 16 octobre, 8h00. La Turquie va subir toute une série de sanctions pour son offensive dans le nord-est de la Syrie. Même si les Européens se montrent un peu plus timorés que les Américains, les entreprises qui ont des courants d’affaires avec ce pays doivent anticiper. Voici une revue de détail de la situation. Incapable de lui imposer un cessez-le-feu, Washington a mis, lundi 14 octobre, sa menace à exécution en décidant d’une série de sanctions économiques à l’encontre d’Ankara. Le même jour les vingt-huit ministres européens des Affaires étrangères étaient réunis au Luxembourg pour passer en revue les moyens dont dispose l’Union européenne (UE) pour convaincre - ou contraindre – le président Recep Tayyip Erdogan à mettre fin à son offensive dans le nord-est de la Syrie. « Détruire l’économie turque » Donald Trump souffle le chaud et le froid depuis l’annonce, la semaine passée, du retrait des troupes américaines stationnées aux abords de la frontière turco-syrienne. S’il a d’abord martelé que les États-Unis devaient se désengager des « guerres sans fins » au Moyen-Orient, il a ensuite durci le ton se disant prêt, le 14 octobre, à...

L'accès à la totalité de l'article (1200 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé