Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Fotolia
Entreprises & secteurs

Avec en moyenne 113 robots pour 10 000 employés, le taux de robotisation de l’industrie manufacturière dans le monde n’a jamais été aussi élevé selon la Fédération internationale de la robotique (IFR) qui vient de publier un top 10 des pays les plus avancés dans le domaine.

Si, par grandes régions du monde, c’est l’Europe occidentale qui arrive en première position avec 225 robots pour 10 000 employés, suivie de l’Europe du Nord (204 unités), de l’Amérique du Nord (153 unités) et de l’Asie du Sud-Est (119 unités), le classement de l’IFR témoigne de la domination de l’Asie en matière d’automatisation. Quatre pays du top 10 sont asiatiques, Singapour arrivant loin devant.

  • 1 : Singapour (918 robots pour 10 000 employés)

75 % des robots sont utilisés par l’industrie électronique, poids lourd de l’économie de la cité-Etat (semi-conducteurs, périphériques d’ordinateurs…).

  • 2 : Corée du Sud (868 robots pour 10 000 employés)

Le pays est le marché leader des cartes mémoires et des écrans à cristaux liquides avec des entreprises comme Samsung ou LG. Autre secteur roi de l’économie sud-coréenne et friand de robots : l’automobile, en particulier les moteurs et les batteries pour véhicules électriques.

  • 3 : Japon (364 robots pour 10 000 employés)

L’empire du soleil levant produit 47 % des robots dans le monde (certains étant eux-mêmes assemblés par des robots). Sur place, 34 % sont utilisés dans l’industrie électrique et électronique, 32 % dans l’automobile et 13 % dans la métallurgie.

  • 4 : Allemagne (346 robots pour 10 000 employés)

Le premier pays européen de ce classement concentre 38 % des robots opérationnels en Europe et détient le record mondial d’automatisation dans l’automobile, secteur employant 850 000 personnes.

  • 5 : Suède (274 robots pour 10 000 employés)

Les robots installés en Suède équipent principalement la métallurgie (35 %) et l’automobile (35 %).

  • 6 : Danemark (243 robots pour 10 000 employés)

Le pays scandinave, féru de robotique (le pays multiplie les clusters et les programmes universitaires), est le premier du classement à ne pas disposer d’une industrie automobile.

  • 7 : Hong Kong (242 robots pour 10 000 employés)

A l’instar du Danemark, Hong Kong dispose de nombreux centres de recherches en robotiques et d’entreprises de robotique industrielle. Il est même possible d’y manger dans des restaurants entièrement tenus par des robots, de la cuisine au service.

  • 8 : Taïwan (234 robots pour 10 000 employés)

Les technologies taïwanaises bénéficient d’une proximité avec la chaîne de production des robots et d’une innovation importante due en partie à la coopération entre entreprises, universités et laboratoires de recherche.

  • 9 : Etats-Unis (228 robots pour 10 000 employés)

L’industrie automobile, la deuxième au monde après la Chine, concentre une grande partie des robots.

  • 10 : Belgique et Luxembourg (214 robots pour 10 000 employés)

Ces deux pays voisins de la France (qui arrive en 16e position avec une densité de 177 robots pour 10 000 employés) sont actifs dans des secteurs aussi variés que le médical ou le BTP.

Quant à la Chine, le développement de la robotisation « se poursuit de façon dynamique », selon l’IFR, tirée par l’automobile et l’électronique.

SC

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >