En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   Commerce extérieur   •   PME   •   Palmarès MOCI   •   ETI   •   #palmaresmoci2018   •   France   •   Entreprises   •   Palmarès   •   Moci   •   
6 avril 2018

PME / TPE : l’international ne profite pas de l’optimisme retrouvé des dirigeants (April)

© François Pargny

Le moral des PME et TPE françaises est bon, mais son regain entre 2016 et 2027 ne se reflète pas dans leur développement international. Tel est le principal enseignement du 3e Observatoire des Pros de l’assureur April (voir fichier joint), dévoilé le 6 avril à la Chambre de commerce franco-britannique, à Paris.

Pour ses 30 ans, la compagnie française avait, pour la première fois, intégré un volet international à son enquête, qui a été réalisée par l’Ifop du 15 au 22 janvier 2018 auprès d’un échantillon total de 501 dirigeants de sociétés de moins 250 salariés.

La Directions régionales et les CCI, premiers partenaires

De façon concrète, si 64 % d’entre eux ont déclaré leur optimisme (contre 60 % il y a un an et 56 % il y a deux ans), ils trouvaient dans la même proportion que réaliser un projet à l’international est difficile. Du coup, selon Vincent de Meyer, directeur général d’April International Expat (notre photo), « ils n’étaient que 22 % à effectuer une opération à l’étranger au cours des deux dernières années » et 53 % à considérer que l’internationalisation est une affaire d’opportunités et non pas le fruit d’une stratégie à long terme. Toutefois, la proportion de ceux qui estiment que le développement international doit faire partie d’une vision dans la durée est plus élevée que la moyenne (47 %) dans les PME (60 %) que dans les TPE (46 %).

Par ailleurs, pour fonder leur stratégie, les chefs d’entreprises s’adressent aux Directions régionales du commerce extérieur, à 45 %, et aux Chambres de commerce et d’industrie (CCI), à 43 %. Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF), avec 30 %, complètent le trio de tête. Avec 20 %, Business France se classe au pied du podium.

La zone euro reste la destination privilégiée

Prioritairement, les dirigeants de PME et TPE ont besoin d’aides financières – un prêt pour 52 %, une subvention pour 49 % – et administratives pour 52 %. S’agissant des défis qui les attendent hors de l’Hexagone, la maitrise de la législation économique et juridique pour 47 % des dirigeants arrive en tête devant la méconnaissance des marchés étrangers porteurs, avec 43 %.

Enfin, quant aux destinations préférées des entrepreneurs, si Vincent de Meyer constate une montée de l’Asie, de l’Afrique et de l’Amérique latine, la « proximité géographique et culturelle demeure quand même fondamentale », ce qui explique que la zone euro occupe la première place dans les réalisations et intentions, avec un score de 37 %. Le Proche et le Moyen-Orient pointe loin derrière, avec 16 %, devançant les États-Unis et l’Asie du Sud-est, avec 9 % pour chacun.

François Pargny

Pour prolonger :
-Exclusif : Ch. Lecourtier veut « donner aux PME l’envie d’exporter »
-Export / Enquête : les PME exportatrices toujours plus optimistes que les autres (Bpifrance Le Lab)
-France / Compétitivité : la reconquête des parts de marché perdues se fait attendre
-
Le palmarès 2017 des PME & ETI leaders à l’international – 9e Edition

 

 

 

 

 

april_observatoire_des_pros_06042018(3)
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >