fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© JEG
Entreprises & secteurs

La jeune pousse globale de l’année est une société française installée à Croix, dans la métropole lilloise, cofondée en 2015 par Romain Moulin et Renaud Heitz. Leur système « Skypod » facilite la préparation des commandes dans les espaces d’entreposage denses. La solution rencontre un franc succès aux États-Unis et désormais au Japon, patrie de la robotique, où il est utilisé par Uniqlo dans ses entrepôts.

Photo : Fabrice Le Saché (à droite), président de Stratexio, vice-président et porte-parole du Medef, a remis le 3 décembre à Paris lors de la onzième cérémonie du Palmarès des PME & ETI leaders à l'international le prix Jeune pousse globale de l'année du Moci à Renaud Heitz, CTO et cofondateur de Exotec Solutions.

Faire mieux qu’Amazon, c’était l’idée de départ des cofondateurs Romain Moulin et Renaud Heitz, deux anciens de General Electric Medical System, filiale de l’américain GE spécialisée dans l’imagerie médicale. C’est dans cet état d’esprit qu’ils créent à l’été 2015 à Croix dans la métropole lilloise la startup Exotec Solutions. À l’époque, le géant américain du commerce électronique automatise ses entrepôts avec la flotte de robots Kiva, rachetés en 2012 à l’entreprise américaine Kiva Systems basée dans le Massachusetts.

Les deux ingénieurs décident de faire mieux. Ensemble, ils font le pari audacieux d’apporter un vent d’innovation et de changer les règles de l’intralogistique en offrant aux e-commerçants et retailers une solution agile qui s’adapte à leur croissance. C’est ainsi que le « Skypod » est né.

Un système robotisé ultra-innovant

Les deux ingénieurs conçoivent un système robotisé de préparation de commande avec une flotte de robots capables de se déplacer en trois dimensions, qu’ils baptisent « Skypod ». Cette solution robotisée est capable d’aller chercher les bacs stockés à 10 mètres de hauteur, afin d’amener les articles à l’opérateur. La flotte de robots navigue en permanence dans l’entrepôt sans infrastructure de guidage. Elle est dirigée par le logiciel Astar, qui optimise la préparation des commandes avec un objectif : être le plus rapide possible.

De plus, le système s’adapte aux flux plus ou moins intenses. Les augmentations saisonnières ne seront plus un problème pour le client.

Les robots sont dotés d’une technologie leur permettant d’escalader les racks pour prendre un bac dans lequel se trouvent les articles d’une commande. Ils sont agiles et rapides. La startup a déposé dix brevets pour protéger son système Skypod.

Une destinée mondiale

Exotec Solutions avait dès ses débuts l’ambition de déployer sa flotte de robots dans le monde. « On avait une volonté de créer une boîte internationale », expose Romain Moulin, président et cofondateur d’Exotec Solutions. Les deux cofondateurs se sont frottés à un environnement international lorsqu’ils travaillaient chez General Electric Medical System, une entreprise mondiale au sein de laquelle ils étaient habitués à parler l’anglais. « Nous voulions donc fonder une boîte ouverte sur l’extérieur », insiste Romain Moulin.

Mais avant, l’entreprise doit faire ses preuves sur le marché français. Pour accélérer l’industrialisation et le développement commercial de sa flotte de robots, la startup a réalisé en décembre 2016 une première levée de fonds de 3,3 millions d’euros auprès de 360 Capital Partners et Breega Capital. Dans le même temps, elle signe son premier contrat avec Cdiscount et s’agrandit. « Nous étions deux avec Renaud, après la levée de fonds, on est passé à 15 personnes », indique Romain Moulin.

Les deux cofondateurs à l’époque sont loin d’imaginer le succès que va remporter leur robot en France mais également à l’international. Ses clients français sont des grands noms du e-commerce et des commerçants. « Cdiscount, Carrefour, Leclerc, et Showroom Privé utilisent notre système Skypod », révèle Romain Moulin.

Cap sur l’international

Après avoir installé et validé sa solution sur le sol français auprès d’e-commerçants et retailers, la jeune pousse lilloise s’attaque à l’export. La startup a démarré l’export au milieu de cette année avec les Pays-Bas où elle a trouvé un partenaire. « C’est un intégrateur de solutions intralogistiques », explique le dirigeant. Elle a également trouvé des partenaires en Italie et en Allemagne.

La jeune pousse accélère très vite sur la scène mondiale. « On est en train de signer avec d’autres partenaires, toujours des intégrateurs, au Royaume-Uni, en Espagne et au Japon », dévoile encore le dirigeant. Les liens étroits et fructueux avec ses intégrateurs sont la clé de son développement.

Exotec Solutions signe avec Uniqlo au Japon

« Nous venons de signer il y a deux jours un partenariat au Japon avec un partenaire local pour gérer la logistique d’Uniqlo », dévoile le dirigeant. La maison-mère de la marque japonaise de vêtements Uniqlo, Fast Retailing, a annoncé le 13 novembre la signature d’accords de partenariat stratégiques avec Munjin Inc., fabricant japonais de contrôleurs de robots industriels intelligents, et le fournisseur français de solutions de robotiques Exotec Solutions.

La startup lilloise va déployer sa solution robotisée de préparation de commandes dans les entrepôts logistiques d’Uniqlo au Japon.

À la conquête des États-Unis

Après l’Europe et avant le Japon, la jeune pousse s’est attaquée au marché américain où sa flotte de robots conçus et produits dans les Hauts-de-France a su attirer l’attention d’un logisticien majeur sur le marché nord-américain. Le spécialiste français de la robotique appliquée à la logistique a signé en septembre dernier un partenariat avec AHS, intégrateur de solutions logistiques basé aux États-Unis et au Canada depuis plus de 30 ans, qui compte parmi ses clients Sephora, Geodis, Walmart, ou encore eBay.

Ce partenariat marque une nouvelle étape dans la croissance d’Exotec Solutions. Les États-Unis, où le e-commerce est en plein essor, représentent un marché clé pour la startup.

Après le Japon, la jeune pousse a d’autres marchés asiatiques dans sa ligne de mire. « La Chine est un marché difficile d’accès mais le potentiel est énorme », affirme le dirigeant.

Une croissance fulgurante

Pour continuer à grandir, la startup a procédé en juin 2018 à une nouvelle levée de fonds de 15 millions d’euros auprès d’Iris Capital et de ses investisseurs historiques 360 Capital Partners et Breega. Aujourd’hui, elle emploie 120 salariés. En forte croissance, ses effectifs ont plus que doublé en un an passant de 50 personnes fin 2018 à 120 cette année.

À ses débuts, son chiffre d’affaires 2017 s’élevait à 700 000 euros. Il a bondi en un an de 953 % pour atteindre 7,44 millions d’euros en 2018 réalisés exclusivement sur le marché domestique. Son déploiement international lui donne des ailes. « Cette année, on va atteindre les 20 millions d’euros », se réjouit le dirigeant.

Il y a fort à parier que la startup va enregistrer une croissance à trois chiffres de ses ventes à l’international entre 2018 et 2019 puisqu’elle a démarré l’export cette année. « Nous n’avons pas encore une idée précise du pourcentage de notre croissance à l’international mais elle sera énorme », assure Romain Moulin.

Venice Affre

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >