X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredi, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international

  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les article sont payants et accessibles via abonnement...

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
Professionnel
Etudiant/VIE

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
France   •   Commerce extérieur   •   Entreprises   •   Export   •   PME   •   Industrie   •   Commerce international   •   Exportations   •   Afrique   •   Maroquinerie   •   
10 janvier 2018

États-Unis / Électronique : la French Tech à nouveau en force au CES 2018

© French Tech

Le Consumer Electronics Show ou CES, salon mondial de l’électronique où sont dévoilées chaque année les dernières inventions technologiques (objets connectés, intelligence artificielle...), vient d'ouvrir ses portes le 9 janvier à Las Vegas dans le Nevada. Jusqu'au 12 janvier, le grand public, les aficionados de la high tech et les geeks amateurs d'objets connectés dernier cri pourront découvrir de nombreuses innovations technologiques novatrices dans l'immense centre d'exposition du Las Vegas Convention Center, qui accueille pour l'occasion plus de 180 000 professionnels de l'industrie (exposants, visiteurs, médias...).

Cette année encore, la présence des entreprises tricolores, grands groupes ou start-up, venues en délégation ou par leurs propres moyens, est en force au CES, vitrine internationale des innovations digitales. Avec la participation de 365 entreprises et structures françaises réunies sous la bannière French Tech, la France constitue la troisième délégation du salon, derrière les États-Unis, pays hôte et la Chine.

Plus du quart des start-up de l'Eureka Park sont françaises

Parmi les 365 entreprises exposantes de la French Tech (notre photo), la grande majorité, 320, sont des start-up ou des « scale-up », autrement dit des start-up plus matures en hyper-croissance. Parmi ces 320 jeunes pousses, 274 exposent au sein de l'Eureka Park, l'espace du salon dédié aux start-up. La France est également la première délégation étrangère en nombre de start-up sur cet espace, qui réunit au total 800 jeunes pousses, talonnée par les États-Unis (280 start-up), qui jouent à domicile mais loin devant les Pays-Bas (60 start-up) et la Chine (55 startups).
La présence des start-up de la French Tech dans l'Eureka Park ne cesse d'augmenter depuis la première participation de l'initiative French Tech au CES en 2014. Cette année, le nombre de jeunes entreprises innovantes dans cet espace est en hausse de 45 % par rapport à l'édition 2017 qui recensait 178 jeunes pousses tricolores, contre 166 lors de la précédente édition en 2016.

Business France accompagne cette année, sur le French Tech Pavilion de l'Eureka Park, 25 start-up préalablement sélectionnées sur concours (voir notre article). Regroupées sur un espace dédié, aux couleurs de la French Tech, ces vingt-cinq pépites françaises bénéficient d’un coaching et d’un accompagnement en amont et pendant le salon. Quelque 11 autres startups sont également accompagnées par l’agence publique sur le CES dans le cadre de la délégation « Family & Friends ».

Pour appuyer la forte présence française sur ce salon, Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État chargé du Numérique a fait le déplacement à Las Vegas comme avant lui ses prédécesseurs. Au premier jour du salon, le secrétaire d'État français est allé à la rencontre des start-up du French Tech Pavilion exposant dans l'Eureka park. Pascal Cagni, président de Business France et ambassadeur délégué aux investissements internationaux, était lui aussi du déplacement pour rencontrer les jeunes pousses de la French Tech. Avant de se rendre au CES, il a également visité l'usine du constructeur de voitures électriques Tesla, pionnier aux États-Unis de la voiture autonome, basée à Sparks dans le Nevada.

Un pavillon de la French Tech dédié à la voiture connectée

Depuis maintenant deux ans, le CES est devenu la vitrine mondiale des technologies pour le véhicule autonome. Constructeurs, fournisseurs et start-up spécialisées dans les technologies pour la voiture connectée se rendent dans le Nevada pour dessiner le futur de la mobilité. La présence de la French Tech sur le secteur automobile se renforce considérablement avec 45 entreprises exposantes lors de cette édition, contre 12 en 2017, soit une progression de +375 %.
Lors de cette nouvelle édition du CES, Business France a organisé, pour la première fois, un pavillon dédié aux technologies pour le véhicule connecté et autonome, le French Tech Automotive Pavilion, situé sur Central Plaza, l’espace "Vehicle Technology" à l’extérieur du Las Vegas Convention Center.

Business France accompagne 7 start-up : ART-Fi, Dibotics, ISFM, Prove & RunTrustInSoft, Xee et YoGoKo sur le French Tech Pavilion pour leur permettre de présenter leurs innovations aux grands donneurs d’ordres mondiaux du secteur. Ces sept pépites, qui proposent des briques technologiques de pointe pour le véhicule autonome et connecté, ont ainsi dévoilé leurs solutions technologiques aux côtés de ténors français du secteur tels que les équipementiers Valeo et Faurecia ou encore l'entreprise lyonnaise Navya, pionnière en France dans la conception de véhicules autonomes, électriques et robotisés.

Les start-up de la French Tech rayonnent également sur le salon américain à travers d'autres filières technologiques comme les technologies disruptives (Internet des objets, intelligence artificielle, robotique, biotechnologies, nanotechnologies). L'édition 2018 du CES s'annonce comme un nouveau grand millésime pour les entreprises de la French Tech.

Venice Affre

Pour prolonger :
- États-Unis / Électronique : comment la French Tech prépare le CES 2018
- Foires et Salons Monde 2018 : électronique, comment préparer son CES

 

 

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Sélection de la rédaction sur le même sujet