fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Carrières

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   France   •   Union européenne   •   Entreprises   •   Royaume-Uni   •   États-Unis   •   Brexit   •   Export   •   Commerce international   •   Commission européenne   •   
4 octobre 2017

Expatriation / Mobilité internationale : Singapour gagne, la France perd 2 places

© Petrenko - Fotolia.com

Singapour reste la destination favorite des expatriés devant la Norvège et la Nouvelle-Zélande, selon la 10ème édition de l'étude Expat Explorer publiée le 27 septembre par le groupe bancaire HSBC. L'étude a été menée en ligne entre mars et avril 2017 auprès de quelque 27 587 expatriés dans 159 pays et territoires. Pour la troisième année consécutive, la cité-État arrive à la première place du classement des 46 pays et territoires dressé par HSBC qui s'intéresse à trois aspects de la vie des "expats" : vie professionnelle et finances personnelles ; expérience de vie (style de vie, intégration dans la société civile locale et l’installation) ; vie de famille (éducation, prise en charge des enfants...).

L'archipel du sud-est asiatique cumule les atouts : une économie solide, un climat politique stable, une ville sûre, des salaires attractifs, un cadre de vie agréable... L'enquête révèle ainsi que 83 % des expats installés à Singapour sont confiants quant à la situation politique locale tandis que 82 % d'entre eux affirment se sentir davantage en sécurité que chez eux. En ce qui concerne leur carrière, trois-quarts des expatriés (73 %) déclarent toucher un revenu supérieur au salaire qu'ils percevaient dans leur pays d'origine. En effet, depuis leur installation dans l'archipel, ils ont vu leur revenu annuel augmenter de 42 %. Selon l'étude, le salaire moyen d'un expatrié est de 118 000 dollars par an. En outre, 64 % des expats vivant à Singapour considèrent qu’ils ont une meilleure qualité de vie que dans leur pays natal.

Les Pays-Bas bondissent de dix places

La Norvège, destination réputée pour la qualité de vie des familles, gagne quatre places dans le classement 2017 pour se classer deuxième juste derrière Singapour. La Norvège, pays dont le PIB par habitant est parmi les plus élevés de la planète, est une destination notamment appréciée pour les niveaux de revenus des expatriés, les perspectives d’évolution professionnelle ou encore l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Plébiscitée pour sa qualité de vie, la Nouvelle-Zélande arrive sur la troisième marche du podium. Plus de la moitié des expatriés interrogés (58 %) ont déménagé en Nouvelle-Zélande pour améliorer leur train de vie.

Dans le Top 5 figurent l’Allemagne qui gagne une place dans le classement de cette année pour arriver en 4e position, mais la plus forte progression au sein du Top 10 est réalisée par les Pays-Bas qui ont fait un bond de dix places pour arriver au 5e rang du classement devant le Canada qui tombe à la 6ème place après avoir occupé la troisième position dans le classement 2016 (voir notre article). Viennent ensuite l'Australie (7ème), la Suède (8ème), l'Autriche (9ème) et les Émirats arabes unis à la 10ème place.

La France perd deux places et arrive 23ème

De son côté, la France se classe à la 23ème position, derrière la Thaïlande et devant les Philippines.  L'Hexagone perd deux places par rapport au classement 2016. Mais l'étude rappelle que certains critères se sont pourtant améliorés depuis l'an passé. La France est considérée comme un lieu plus propice pour développer un business (+ 7 points). La confiance dans l’économie de la France s’est également améliorée de 7 points par rapport à l’année de 2016 selon les expatriés étrangers en France. Les expatriés interrogés dans le cadre de l'enquête considèrent également qu'il est possible d’améliorer ses perspectives de carrière (+ 8 points) en France. De plus, l'étude observe que l'Hexagone est l’un des 5 pays d’accueil où les expatriés investissent le plus dans l’immobilier. En effet, 69% des expatriés installés en France sont propriétaires d’un bien immobilier alors que seuls 37 % des expats dans le monde possèdent un bien immobilier dans leur pays d’accueil.

La France est, par ailleurs, bien placée sur le critère « vie de famille » (17ème position), en particulier pour l'aspect « éducation des enfants » où elle se hisse à la 10ème position. S'agissant de la qualité de vie (intégration dans la société civile locale et installation), l'Hexagone arrive en 9ème position et se hisse même à la 3ème place dans la catégorie « style de vie ». De plus, les trois quarts des expatriés (75 %) estiment que l'équilibre vie professionnelle/vie privée est meilleur en France que dans leur pays d’origine (contre 53 % pour la moyenne mondiale), ce qui place le pays à la 4ème position dans ce domaine.

Venice Affre

Pour en savoir plus :
Consultez l'étude d'HSBC Expat Explorer 2017 en fichier PDF ci-dessous

Pour prolonger :
Consultez le Guide de la mobilité internationale - 5e édition, 2017

Expat Explorer Global report - HSBC
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >