fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Règles d’origine cumulative

Rappelons-le : en application des règles de base communes à tous les régimes d'origine préférentielle, sont considérés comme originaires d'un pays, les produits qui y sont obtenus soit entièrement, soit avec utilisation de produits importés d'autres pays dans la mesure où ces produits ont subi une "transformation suffisante".Pour favoriser une meilleure intégration économique locale ou régionale, cette définition des produits originaires est cependant tempérée par la mise en place de règles particulières, dites de "cumul de l'origine". Il peut être appliqué un cumul bilatéral ou un cumul multilatéral selon les cas. 1. Le cumul bilatéral de l'origine Le cumul est dit "bilatéral" lorsque son champ d'application se limite au territoire de la CE et de la partie cocontractante à l'accord ou à la convention (par exemple, CE / Mexique ; CE / pays bénéficiant du SPG...). Dans le cadre de ce cumul, les produits originaires de l'une des parties (CE ou pays partenaire) qui font l'objet d'une transformation dans l'autre partie, sont assimilés aux produits originaires de cette dernière. La transformation que doivent subir les matières premières importées du pays partenaire n'a donc pas besoin d'être "suffisante" au sens des règles de base pour conférer...

L'accès à la totalité de l'article (1872 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 2.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres