fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

UE / Iran : Madrid bloque le « véhicule spécial » de commerce

31 janvier 2019


C’est un de ces blocages typiquement européens dont l’Europe pourrait bien se passer. Le dispositif spécial permettant aux pays européens de continuer à commercer avec l’Iran dans les secteurs autorisés, malgré le rétablissement des sanctions américaines, n’a pas été adopté ce lundi 28 janvier comme l’espérait la France. « L'accord sera signé dans les prochains jours pour que nous puissions continuer, grâce à cette institution financière indépendante, à faire du commerce avec l'Iran, même si les États-Unis ne le veulent pas », avait pourtant déclaré dimanche 27 janvier, sur France Inter, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des finances. Mais le texte de conclusions, qui doit accompagner la mise en œuvre de ce « véhicule spécial » ou SPV (special purpose vehicle) selon son acronyme anglais, n’a finalement pas été adopté par les Vingt-Huit. Motif ? Le blocage inattendu de l’Espagne. « Madrid a eu le culot de prendre en otage les conclusions du Conseil pour des raisons avant tout symboliques », confiait au Moci un diplomate présent lors de la réunion. Le...

L'accès à la totalité de l'article (531 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé