Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Spiritueux / Export : boom des exportations françaises hors cognac aux États-Unis

7 mars 2019


Pour la filière française des spiritueux, les États-Unis constituent un enjeu vital. Alors que l’économie américaine affiche sa bonne santé (après + 2,9 % en 2018, la croissance oscillerait entre 2 et 2,5 % cette année, selon les observateurs), il est l’heure pour la France d’y diversifier ses livraisons. Solidement implanté outre-Atlantique, le cognac représentait à lui seul 77 % des ventes de spiritueux de l’Hexagone en 2017 et 46 % en volume – 82 % avec la vodka. C’est le succès de cette eau de vie de vin, notamment auprès de la communauté afro-américaine, qui explique que la France soit le quatrième fournisseur étranger  de spiritueux aux États-Unis en volume, derrière le Canada, le Mexique et le Royaume-Uni, et le 1er en valeur, devant la Canada et le Royaume-Uni. Whisky, rhum et gin... Pour autant, certains produits français autres que le cognac ont connu de belles progressions sur des marchés pourtant stables outre-Atlantique, comme le whisky, le rhum et le gin. Ces hausses se sont établies pour le whisky à + 195 % en volume en 2018 et + 174 % en valeur, pour le rhum, respectivement à + 69 % et + 40 % et, pour le gin, à + 17,5 % et + 18,6 %. Aujourd’hui, 50% des consommateurs de téquila, gin, vodka, rhum et brandy sont des femmes,...

L'accès à la totalité de l'article (908 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé