fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Focus Oman / Export : les secteurs à investir par la France

7 février 2019


Est-ce que Paris, pourtant très actif dans le Golfe, peut continuer à ignorer l’escale de Mascate ? Le dernier ministre de la République à s’être rendu sur place était Jean-Yves Le Drian. C’était en septembre 2016. Celui-ci, sous la présidence de François Hollande, avait en charge la Défense. Riche en gaz et en pétrole, Oman envisage pourtant un tournant majeur dans son économie. Cherchant à se diversifier, le sultanat se modernise comme le montre dans la capitale son aéroport international flambant neuf et son centre d’expositions et de conférences, où s’est tenue, les 27 et 28 janvier, la conférence internationale sur son nouveau plan stratégique Vision 2040. 78e pays client de la France Pour la France, le constat est sans appel : Oman n’est que son 78e pays client. C’est dire le chemin qu’il lui faudrait faire pour peser un tant soit peu. Au cours des onze premiers mois de 2018, le sultanat, d’après les Douanes françaises, aura absorbé pour 330 millions d’euros de produits de l’Hexagone, principalement des combustibles, de la mécanique, du matériel aéronautique ou encore de la pharmacie. C’est peu, mais, fort heureusement, les chiffres d’exportation ne disent pas tout de la réalité, nous avons pu le vérifier lors d'un...

L'accès à la totalité de l'article (1428 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé