fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Iran / Export : promesses et limites du système européen INSTEX

14 février 2019


Après des mois de travaux, Instex (Instrument in Support of Trade Exchanges), le mécanisme inédit imaginé par les Européens pour continuer à commercer avec l’Iran sans craindre les sanctions américaines, a donc été finalisé la semaine dernière, grâce à l’impulsion décisive de l’Allemagne, de la France et du Royaume-Uni. La nouvelle a été annoncée, lors d’une conférence de presse, en marge d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) à Bucarest le 31 janvier passé, par les chefs de la diplomatie française, allemande et britannique, respectivement Jean-Yves Le Drian, Heiko Maas et Jeremy Hunt. Signataires européens du Joint Comprehensive Plan of Action (JCPoA), l’accord sur le nucléaire conclu avec Téhéran en juillet 2015, Paris, Berlin et Londres ont conjugué leurs efforts pour sauver ce traité laborieusement négocié après le retrait unilatéral des États-Unis annoncé par Donald Trump en mai 2018. L’objectif des Européens : poursuivre les échanges avec le gouvernement de Téhéran dans le cadre de ce qui est autorisé par le JCPOA pour l'inciter à respecter ses engagements sur le nucléaire, en contournant l’embargo américain. Un système de compensation à grande échelle Le montage...

L'accès à la totalité de l'article (713 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé