Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

International / Diplomatie économique : ce qu’il faut retenir du discours d’E. Macron aux ambassadeurs

31 août 2017


Pour le président de la République, en matière de politique étrangère, la plupart des sujets sont imbriqués.  Emmanuel Macron aura ainsi d’abord parlé d’Europe, mais, au final, aura plus évoqué la sécurité des Français, « la raison d’être de notre diplomatie », a-t-il insisté, et la lutte « contre le terrorisme islamiste ». Ainsi, le 29 août, devant 150 ambassadeurs de l’Hexagone rassemblés pour leur conférence annuelle entre le 28 et le 30 août, le chef de l’État a rappelé son choix « d’une France reprenant son rang parmi les Nations en Europe » et, du même coup, qui puisse, « au sein d’une Europe relancée », « tenir son rang dans un ordre mondial profondément bousculé ». « Pour refonder » un ordre mondial, le président de la République estime en substance que « la diplomatie de la France doit s’articuler autour de trois axes forts : sécurité, indépendance et influence « qui va de pair avec la défense des biens communs universels ». La diplomatie économique et les grands enjeux commerciaux y ont toute leur place. Voici ce que nous avons retenu des grands points de son discours. Afrique : stabiliser le Sahel et la Libye A côté de l’Europe, le successeur de François Hollande s’est focalisé sur...

L'accès à la totalité de l'article (1449 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé