fbpx s

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Industrie / Export : Bruno Le Maire veut promouvoir la French Fab dans le monde

28 septembre 2017


Invité par Eric Trappier, président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) et P-dg de Dassault Aviation, et Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, au lancement de l’accélérateur de la filière aéronautique Ambition PME TPE, le 21 septembre au Hub Bpifrance, Bruno Le Maire a fixé un double objectif à la banque publique. « Il faut accélérer de façon rassemblée et il faut un tuteur, c’est Bpifrance », a déclaré le ministre de l’Économie et des finances, avant d’annoncer qu’il doublait l’objectif initial de 2 000 à 4 000 PME à accompagner en quatre ans par cet accélérateur. « Et nous donnerons les moyens de le faire à Bpifrance », a-t-il promis. Par ailleurs, après avoir salué l’esprit de solidarité régnant dans l’aéronautique, il a exprimé son souhait, en désignant l’affiche de la French Tech épinglée sur un mur, que dans les cinq ans à venir l’affiche de la French Fab se trouve aussi sur ce mur.  Ce serait une bannière commune aux grands donneurs d'ordre et aux petites, moyennes entreprises et sociétés à taille intermédiaire. « Nous devons avoir un seul et même objectif : produire plus et mieux et vendre la marque French Fab à l’étranger », a-t-il martelé...

L'accès à la totalité de l'article (670 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé