En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Commerce mondial : les Européens craignent de faire les frais du « deal » sino-américain

Un « deal » sino-américain qui revient à un armistice commercial, à défaut d’une paix durable. Réunis à Buenos Aires les 30 novembre et 1er décembre, les chefs d’État et de gouvernement du G20 se sont donc contentés du minimum. « On a au moins réussi à sauver les meubles », tempère un proche collaborateur de Cecilia Malmström, la commissaire en charge du Commerce à l'Union européenne (UE). « Jusqu’au bout, le doute a plané sur la capacité des dirigeants à s’entendre sur un communiqué commun », rappelle-t-il. Mais sous la pression des États-Unis, les conclusions adoptées à l’issue du sommet ont été largement expurgées. La réforme de l'OMC intégrée Si le texte de la déclaration finale reconnaît l’existence « des problèmes commerciaux actuels », il s’abstient de condamner le protectionnisme et n’appelle pas non plus à l’ouverture des marchés, comme ce fut le cas lors de la précédente édition à Hambourg. « La réforme de l’OMC a cependant été intégrée aux conclusions », souligne ce haut fonctionnaire, rappelant la mobilisation des Européens sur ce dossier. Dans le document, les dirigeants reconnaissent « ce que le système commercial multilatéral a apporté à la croissance, l’investissement...

L'accès à la totalité de cet article est protégé
Commerce mondial : les Européens craignent de faire les frais du « deal » sino-américain
Il vous reste 79% de l'article à lire
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >