fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© F.Pargny

Afrique / Medef : jeunesse, partenariat, cité, priorités de M. Nguer

30 janvier 2020


Jeunesse, partenariat, cité, telles seront les priorités du président du comité Afrique de Medef International, Momar Nguer, en 2020. Lors de la présentation de ses vœux à la presse, le 27 janvier, le conseiller spécial du président de Total a exhorté les représentants des entreprises à « aller au-delà de la formation » pour développer une offre d’apprentissage et d’alternance. Il faut, selon lui, proposer « des stages longs aux jeunes qui sortent des écoles et universités ». Le sujet lui paraît, en tous les cas, suffisamment important pour que le Medef s’y penche. Et, cela passe par « des bourses, des stages, et des stages de plus en plus longs en France et en Afrique ». M. Nguer : « il ne faut pas sur promettre » Autre priorité après la jeunesse, le partenariat avec le secteur privé local. « Nos concurrents viennent sur des projets. Nous, avec des entreprises parfois centenaires, devons mettre les entreprises africaines en valeur », a exhorté Momar Nguer, qui a poursuivi de façon plus imagée. « Quand vous faîtes partie de la famille, selon lui, il faut être invité dans la maison et on ne doit pas non plus avoir peur d’aider ses partenaires à trouver d’autres partenaires qui ne soient pas les partenaires...

L'accès à la totalité de l'article (645 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé