fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Afrique / Medef International : le Comité Afrique « monte en puissance »

2 février 2017


Même si Philippe Gautier, directeur général, et Patrice Fonlladosa, président du Comité Afrique de Medef International, réfutent l’expression, il y a une « montée en puissance » du Comité Afrique au sein du Medef. Et ce, pour des raisons objectives et de façon mécanique, puisque cette structure dédiée au départ à l’Afrique subsaharienne jusqu’au passage de témoin entre Patrick Lucas et Patrice Fonlladosa en juillet 2016 a absorbé les différences Conseils sur l’Afrique du Nord au sein de Medef International. Du coup, de nouvelles sociétés se sont ajoutées aux 2 000 qui étaient membres du Comité Afrique – « elles étaient 1 500 au sein des Conseils Afrique du Nord, mais une simple addition n’est pas possible, dans la mesure où une grande partie participait à plusieurs structures », a tenu à relativiser Philippe Gautier, lors d’un petit déjeuner de presse, organisé le 27 janvier. Cette décision paraît somme toute logique. L’Afrique du Nord a tourné son regard vers le reste du continent, après que les deux régions se soient très longtemps regardées en chien de faïence, séparées par le Sahara. Le Maroc a été le premier à investir au sud du grand désert et reste le plus dynamique. Preuve en est la décision de Veolia...

L'accès à la totalité de l'article (1237 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé