fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Tanzanie | Données clés

Informations pays, Conjoncture économique, Commerce extérieur.


Informations pays

Population (millions, 2018) : 51,05

 

Capitale : Dodoma

 

Devise : Shilling tanzanien (TZS)

 

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 6,6 % (estim.) ; 2018 : 6,4 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 2 880

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2017, Md USD, évolution sur 2016) :
Export : 4,526 (-12 %)
Import : 9,932 (+7 %)

 

Quatre premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – Chine 20,8 %
2 – Inde 18,1 %
3 – Union européenne 12,4 %
4 – Émirats arabes unis 7,5 %
5 – Afrique du Sud 6 %

 

(Exportations françaises 2018 : 0,137 Md EUR, +157,75 %)

Source : OMC et IHS Markit Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

 

Conjoncture

La croissance économique de la Tanzanie a quelque peu ralenti, à 6,5 % en 2017 et 6,8 % attendue en 2018, mais le pays demeure un de ceux en Afrique qui progresse le plus vite.
L’inflation est stable, à 5,4 % en 2017 et 5 % en 2018. Le gouvernement a réduit ses dépenses, réorientant les flux vers les investissements et le développement. Le déficit du compte courant a été ramené à 1,5 milliard de dollars (Md USD)*, soit 3,1 % du PIB), tandis que la dette représente, avec 26 Mds USD, 31,2 % du PIB. En valeur, sur 12 mois à fin juin 2017, les exportations ont baissé de 6,2 % et les importations de 16,7 %. La Bank of Tanzania a réduit ses taux de 16 % à 9 % en août.

 

Le secteur minier est dans l’incertitude. En mars 2017, le gouvernement a interdit l’exportation de minerais d’or et de cuivre pour lutter contre leur fuite illégale et a commandé un audit de la filière. Le ministre des Mines a été limogé en mai et non remplacé, tandis qu’une amende record était infligée à Acacia (groupe canadien Barrick Gold) pour impôts impayés. Barrick Gold a proposé en octobre un arrangement : versement de 300 M USD, la création d’une nouvelle entreprise avec l’État et cession à cette dernière de 16 % du capital de ses mines aurifères.

 

En juillet 2017, trois lois ont été votées tendant à réduire la corruption et l’évasion fiscale, à augmenter la fiscalité et la participation de l’État, et obliger à construire des raffineries pour accroître la valeur ajoutée. En octobre, le gouvernement a fait construire par l’armée un mur autour de la mine de tanzanite de Mererani afin qu’il n’y ait pas de sortie frauduleuse, la Banque centrale se portant à l’achat. Le même jour, l’estimant sous-évaluée, le gouvernement a bloqué l’expédition de 71 654 carats de Williamson, la mine de Petra Diamonds.

 

Dans les infrastructures, la construction du East African Crude Oil Pipeline (1445 km ; 3,5 Mds d’investissement) a démarré en novembre : il doit relier le gisement pétrolier ougandais près du Lac Albert (en production en 2020) au port tanzanien de Tanga. Le Turc Yapi Merkezi Insaat construira la ligne ferroviaire du port de Dar es Salaam à Morogoro (investissement 1,22 Md USD ; 300 km) puis de Morogoro à Makutupora (investissement 1,92 Md USD ; 336 km). Au total, le gouvernement consacrera 14,2 Mds USD sur cinq ans pour construire 2 561 km de voies ferrées reliant le port de Dar es Salaam à divers points du pays.
La récolte agricole a été bonne, permettant en novembre 2017 la levée de l’interdiction d’exporter du maïs, instaurée en juin.
L’Allemand Ferrostaal, avec Mbolea and Petrochemicals (filiale du Danois Holdor Topsoe), le Pakistanais Fauji Fertilizer et Tanzania Petroleum lancent un projet d’usine d’engrais à Kilwa (investissement 1,9 Md USD ; 1,3 Mt d’urée/an).

 

Parmi les autres faits marquants, le Français IGN FI numérisera le foncier et les transactions immobilières du pays. Vodacom Tanzania a vendu 24 % de Helios Towers Tanzania à sa maison-mère HTA Holdings. Dans la santé, le CHU Muhimbili Univesity of Health and Allied Sciences (MUHAS) a été inauguré.

 

Le tourisme progresse avec 1,28 million de visiteurs en 2016 (+13,2 %) et des recettes en hausse (2,1 Mds USD, + 15,7 %). Un musée ultra moderne financé en grande partie (80 %) par
l’Union européenne (UE) a été inauguré à Olduvai Gorge, dans la Ngorongoro Conservation Area.

 

Source : Rapport CIAN / Le MOCI, édition 2018

 

Lire également nos articles