En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Mali | Données clés

Informations pays, Conjoncture économique, Commerce extérieur.


Informations pays

Population (millions, 2017) : 17,4

 

Capitale : Bamako

 

Devise : Franc CFA

 

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2018 : 4,7 % (estim.) 2017 : 5,2 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2016) (2) : 2 050

 

Sources : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Conjoncture

En dépit d’un climat sécuritaire précaire, la croissance économique du Mali est robuste, impulsée par l’agriculture, les mines et les dépenses publiques. En 2017, elle est attendue à 5,3 %. Au niveau macroéconomique, le déficit budgétaire devrait légèrement baisser à -3,5 % du PIB en 2017, le déficit commercial se creuserait à -5,1 % du PIB et le solde extérieur courant se maintiendrait à -7 % du PIB avec des réserves en devises très faibles (un mois d’importation). La dette publique représente 34,7 % du PIB en 2017.

 

La campagne agricole 2016/17 a été record. La production céréalière a atteint 8,85 millions de tonnes (Mt) de céréales (riz, maïs, mil), en hausse de 10 % par rapport à 2015/16, dont 1,8 Mt (+19 %) pour la production de riz. Quant à la production de coton, deuxième source de recettes d’exportation après l’or, elle s’est établie à 645 000 t, en hausse de 26 %.

 

La production d’or au niveau industriel s’est élevée à 46,9 t en 2016, soit au même niveau qu’en 2015. Elle devrait progresser en 2017, et plus encore en 2018, avec l’entrée en production de nouvelles mines. C’est le cas de la mine de Fekola du Canadien B2Gold (350 000 onces par an), qui est entrée en production en octobre, mais aussi celle de Yanfolila, opérée par Hummingbird Ressources (132 000 onces). L’extraction artisanale a été suspendue pendant trois mois cette année afin de restructurer le secteur et de l’évaluer. L’orpaillage a en effet explosé ces dernières années, occupant plus d’un million de personnes sur 350 sites, pour une production qui pourrait atteindre 50 t par an, soit le même niveau que l’or industriel. En 2016, le ministère estime que les exportations se sont élevées à 20 t. Dorénavant, les orpailleurs devront posséder une carte d’identification et vendre leur production dans les bureaux d’achat autorisés par le gouvernement sur les sites miniers.

 

Au niveau industriel, la Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (Sonatam) a signé en septembre 2017 un accord de partenariat avec le groupe British American Tobacco (BAT) pour la fabrication et la distribution de la marque Dunhill international au Mali avec, à la clé, un investissement de 10 milliards (Mds) F CFA.

 

Plusieurs projets dans l’énergie sont en cours. La première centrale solaire (33 MW), réalisée en BOOT (Build, own, operate, transfer), est en construction à Ségou tandis que la Banque africaine de développement (BAD) a apporté un financement de 85 M EUR pour la centrale thermique de Kayes (90 MW).

 

La situation sécuritaire demeure très tendue dans le nord et le centre du pays, en dépit de la présence de la Minusma, de l’opération française Barkhane et, depuis peu, de la force conjointe du G5 Sahel. Le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU estime que la situation sécuritaire et humanitaire s’est détériorée et s’alarme du fait que presqu’aucune avancée n’a été faite dans l’application de l’accord de paix de 2015. Le président Ibrahim Boubacar Keïta a renoncé en août dernier au référendum de révision de la Constitution, un projet vivement contesté. Les élections communales partielles, locales et régionales, prévues initialement pour le 17 décembre 2016, ont été reportées à avril 2018, soit trois mois avant l’élection présidentielle.

 

Source : Rapport CIAN / Le MOCI, édition 2018

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2016, Mds USD, évolution sur 2015)  :
Export : 2,538 (- 7 %)
Import : 3,509 (- 8 %)

(Exportations françaises 2017 : 0,331 Md d’euros, – 9,82 %)

 

Source : OMC et IHS Markit Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

 

Réglementation

Lire également nos articles