fbpx

Jordanie

Économie

Informations pays

Population (millions, 2020)1 : 10,2  

Capitale : Amman
Devise : Le dinar jordanien (JOD).

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel1 : 2021: 2 % (estim.) ; 2020 : -2 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2020)2 : 10 320

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Conjoncture

La Jordanie est un pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure de 10 M d’habitants pour un PIB de 44,6 Mds USD (2019). L’économie repose sur les services, notamment financiers et le tourisme, ainsi que sur les transferts d’expatriés, en particulier du Golfe. L’industrie (textile, pharmacie, engrais) représente moins de 20 % du PIB. Le secteur minier (potasse, phosphates) est le 2e poste à l’export. Quant à l’agriculture, elle consomme 60 % de l’eau disponible dans ce pays aride mais ne contribue qu’à 5 % du PIB.

Alors que le taux de croissance oscillait autour de +2 % depuis 2010,  la Jordanie devrait enregistrer en 2020 sa première récession depuis 30 ans à hauteur de 3 % du PIB en raison du choc provoqué par la pandémie de Covid-19. Le FMI anticipe un rebond de la croissance dès 2021 à +2,5 % et fonde notamment ses prévisions sur l’hypothèse d’une reprise de la fréquentation touristique à partir du deuxième semestre de l’année.

Le déficit budgétaire hors dons devrait s’établir à 9,1 % en 2020 en raison d’une baisse des revenus de l’Etat de 10 % en 2020 couplée à une stabilisation des dépenses. La dégradation du solde budgétaire affecte mécaniquement la dette publique qui devrait atteindre 88,4 % du PIB à la fin de l’exercice en cours. Selon le FMI, les besoins de financement de la Jordanie devraient toutefois être couverts en 2020 et 2021 grâce à l’aide internationale et à la dernière émission d’Eurobonds en juillet 2020.

Avant la crise de la Covid-19, les équilibres extérieurs de la Jordanie s’étaient stabilisés, comme en témoignent le niveau du déficit courant (-2,3 % en 2019 contre -6,9 % en 2018) et l’évolution des réserves de la Banque Centrale (15,4 Mds$ soit 10 mois d’importation de biens et services). Si l’amélioration du déficit commercial intervenue en 2019 pourrait se poursuivre en 2020 (-25,4 % à la fin du premier semestre 2020), le déficit de la balance des paiements courants devrait en revanche fortement pâtir de la chute des recettes touristiques (anticipées à -75 % sur l’année 2020) et de la baisse annoncée des rapatriements d’argent des travailleurs jordaniens à l’étranger (-12 %). Le FMI estime ainsi que le déficit du compte courant pourrait passer de 2,3 % en 2019 à 6,8 % cette année. Parallèlement, les réserves de change de la Banque centrale sont restées stables en ce début d’année et permettent de couvrir près de 8 mois d’importations.

La Jordanie a adopté un nouveau programme FMI en mars 2020 (facilité étendue de crédit d’1,3 Md$) dont la première revue a été adoptée le 14 décembre.

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2020, Md USD, évolution sur 2019)3 :
Export : 7,943 (-4 %)
Import : 17,011 (-11 %) 

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché)3 :
1 – Union européenne 19,3 %
2 – Chine 15,9 %
3 – Arabie saoudite 12,3 %
4 – États-Unis 8,3 %
5 – Émirats arabes unis 3,7 %

Exportations françaises 20204 : 0,204 Md USD, -13,94 %

Source : 3. OMC. 4. IHS Markit. 

 

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : moyen à surveiller
Risque client : moyen, avec tendance à la dégradation

Notes de risque pays

OCDE : 5/7 (octobre 2021)
Euler Hermes : C3, risque de court terme significatif (octobre 2021)
Coface : pays C ; environnement des affaires B (octobre 2021)
Credendo : court terme : 5/7 ; commercial : E ; risque de transfert : 6/7 (octobre 2021)
Atradius : 6/10 positif (octobre 2021).

Environnement des affaires
Indice de perception de la corruption (2) : 60/180
Sources : (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Il est très difficile d’obtenir des informations fiables sur les entreprises locales : elles manquent de transparence, les bilans ne sont pas toujours exacts. Se rapprocher des milieux d’affaires français et européens sur place.
Un prestataire chypriote fournit néanmoins des informations plus ou moins satisfaisantes :
• Cedar Rose Int. Services Ltd
Société de l’Arab Business Information, basée à Chypre et spécialisée sur le Maghreb, le Proche et le Moyen-Orient. Une des meilleures sources parmi les prestataires sur la zone.
www.cedar-rose.com
Tél. : +357 25 346630

Moyens de paiement

Monnaie locale
Le dinar jordanien (JOD).

Taux de change au 18 octobre 2021 :
1 JOD = 1,21587 EUR
1 EUR = 0,82229 JOD
1 JOD = 1,41044 USD
1 USD = 0,70900 JOD

Meilleures monnaies de facturation des échanges
L’euro en premier et le dollar américain.

Conseillés
Selon le montant de la transaction et l’ancienneté de la relation commerciale, virement bancaire garanti par une lettre de crédit standby ou une assurance-crédit, sinon crédit documentaire irrévocable et éventuellement confirmé si le montant le justifie.

Déconseillés
Tous les autres, bien que certaines entreprises françaises continuent de commercer par remise documentaire, et constatent bien évidemment des retards de paiement…

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
Environ 30 % de paiements d’avance. Localement, le délai moyen des opérations est de 30 à 45 jours. Dans le cadre d’un crédit documentaire, paiement à vue ou à 30 jours maximum. Quelques rares transactions à 60 jours.

Risques de retards de paiement
Les retards sont très fréquents et très importants si le paiement n’est pas sécurisé par une garantie, le plus souvent pour des problèmes de disponibilité des devises (risque de non-transfert très élevé, voir plus loin) ou tout simplement par manque de trésorerie. Les retards vont de 15 à 60 jours selon les secteurs et la taille de l’entreprise.

Acomptes à la commande
Demander des acomptes est possible si le montant le justifie. Veiller à sécuriser le paiement du solde.

Garanties bancaires locales

Obtenir des garanties classiques est possible et à des coûts raisonnables. La lettre de crédit standby est de plus en plus utilisée en substitut du crédit documentaire : elle est soit émise localement, soit par des banques offshore. 

Tribunal compétent en cas de litige

• Tribunal local ou français, au choix.
• Opter de préférence pour un tribunal français car les tribunaux jordaniens sont encombrés et leurs décisions assez longues. L’exécution en Jordanie d’un jugement rendu à l’étranger ne devrait pas poser trop de problèmes.
• Privilégier tout de même l’accord amiable. 

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 112/190.

Le conseil du crédit manager

Pas de changement de diagnostic par rapport à la précédente édition de ce guide. En Jordanie, le comportement payeur des entreprises est assez bon en général. Toutefois, la récession économique, la crise financière mondiale et surtout la crise politique qui frappe la région ne sont pas sans effet : on signale une poursuite de la détérioration de la trésorerie des entreprises à la suite de restrictions du crédit bancaire, et donc un recours accru au crédit fournisseur. De plus, le risque de non-transfert est toujours élevé : 6/7. Rester très vigilant et très ferme sur les conditions de paiement. Pour les courants d’affaires réguliers, penser à la lettre de crédit standby, de plus en plus utilisée en Jordanie depuis quelques années.

Mobilité

Contacts

Les acteurs publics

Service économique régional de la DG Trésor
SE d’Amman
Tél. : +962 6 4604 750
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/JO

Les acteurs privés

CCI France Jordanie
Localisation : Amman
3, Abdul Muneim Rifai Street
P.O Box 840152
Amman 11180
info@cafraj.net
http://www.cafraj.com

Logistique & Douane

La Banque mondiale a annoncé en septembre 2021 l’arrêt de la publication Doing Business. Nous rappelons ici les dernières évaluations disponibles. Dans le classement « Doing Business 2020 », la Jordanie était classée au 75e rang mondial (-1 place par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

• À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 53 h. ; coût 131 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (6 h. ; 100 USD).

• À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 79 h. ; coût 206 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (55 h. ; 190 USD)

Actualités : Jordanie

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.