fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Djibouti
Données Générales

Informations pays

Population (million, 2018) : 1,05

 

Capitale : Djibouti

 

Devise : Franc djiboutien (DJF)

 

Indicateurs économiques :

Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 6 7 % (estim.) ; 2018 : 6,7 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2015) (2) : N. C.

 

Sources : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2017, Mds USD, évolution sur 2016) :

Export : 0,156 (+12 %)
Import : 0, 936 (+7 %)

 

(Exportations françaises 2017 : 0,81 Md EUR, -5,04 %)

Source : OMC et IHS Markit Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

 

Conjoncture

L’économie de Djibouti continue de caracoler, sa croissance devant se maintenir à 7 % par an entre 2017 et 2019. Elle récolte les fruits de ses investissements massifs dans les infrastructures et de son positionnement comme plateforme commerciale et logistique régionale, les services représentant aujourd’hui 80 % du PIB. Contrepartie de ces investissements, la dette publique s’est aggravée (notamment envers la Chine), atteignant 85 % du PIB en 2017. L’achèvement de certains travaux réduit cependant les besoins en importations, abaissant le déficit courant à -12,8 % du PIB en 2016. L’inflation demeure maîtrisée à 3,5 %.

 

En janvier, la construction de la plus grande zone franche du continent, Djibouti Silk Road Station, a démarré. Fruit d’un accord signé avec la Chine en mars 2016, cette zone de 48 km2 représente un investissement de 347 millions de dollars (M USD). Elle est construite par le premier opérateur portuaire chinois Dalian Port et sera exploitée en coentreprise par l’Autorité djiboutienne des ports et zone franche et China Merchants Group. Elle doit générer 7 Mds USD de revenus en 2019.

 

Les inaugurations de nouvelles infrastructures portuaires se sont succédé en 2017, en commençant en mai par le port polyvalent de Doraleh, qui doit prendre le relais de l’ancien port de Djibouti, saturé. D’une profondeur de 18 m, doté de 12 portiques et d’un quai de 1 200 m, il pourra accueillir des bateaux de 15 000 conteneurs et traiter 9 millions de tonnes (Mt) de marchandises par an, en conteneurs et en vrac. Les entrepôts peuvent stocker 200 000 t d’engrais et de céréales. En juin, c’était au tour du port de Tadjourah, au nord, destiné à l’exportation de potasse d’Ethiopie (90 M USD d’investissement, capacité 4 Mt/an) puis de celui de Ghoubet (64 M USD), pour le sel du lac Assal (64 M USD, 5 Mt/an). Environ 60 % du trafic portuaire de Djibouti est avec l’Asie. Le trafic général a progressé de 20 % en 2015, à 5,7 Mt, selon les dernières données disponibles. La Chine construit aussi deux nouveaux aéroports.

 

Djibouti, porte d’entrée vers l’Afrique de l’Est, devient réalité. En octobre 2016 était achevée la ligne ferroviaire électrifiée reliant l’Éthiopie au port de Djibouti (756 km, projet chinois). En 2017, l’Américain Black Rhino (Blackstone) a démarré la construction de l’oléoduc Horn of Africa Pipeline (550 km, 1,6 Md USD d’investissement) entre Djibouti et un terminal à Awash, tandis que le Chinois CGCOC s’attelait à la canalisation d’eau potable avec l’Éthiopie (327 M USD). Le consortium franco-espagnol Eiffage-Tedagua, a remporté fin août 2017 un contrat de 63 M EUR pour une usine de dessalement d’eau de mer (45 000 m3/j).

 

Les relations avec la Chine se renforcent. Silkroad International Bank (SIB) a ouvert ses portes en janvier 2017 : elle est la première banque chinoise à obtenir en Afrique une licence bancaire. La Chine a aussi inauguré le 1er août sa première base militaire à l’étranger, destinée à ravitailler ses navires en mission de maintien de la paix et humanitaire. Djibouti devrait demeurer la capitale régionale de la lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime, avec de nombreuses bases militaires occidentales et asiatiques. L’Arabie saoudite serait en pourparlers pour en implanter une.

 

Source : Rapport CIAN / Le MOCI, édition 2018

Découvrez l’Observatoire de la Compétence Métier – OCM

Risques Paiements
L'accès à la totalité de l'article est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cette fiche-pays : 5.00 €*
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre