En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Danemark | Données clés

Informations pays, Conjoncture économique, Commerce extérieur.


Informations pays

Population (millions, 2017) : 5,7

 

Capitale : Copenhague

 

Devise : Couronne danoise (DDK)

 

Taux de change au 2 mai 2018 :
1 DKK = 0,13423 EUR
1 EUR = 7,44980 DKK

 

Décalage horaire avec la France : Aucun

 

Climat :

Tempéré

 

À Copenhague

Température moyenne la plus basse en janvier : – 2°C

Température moyenne la plus élevée en juillet : 20,4°C

 

Indicateurs économiques :

Taux de croissance du PIB réel (1) : 2017 : 2,22 % ; 2016 : 2 %

Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2016) (2) : 50 270

 

Sources : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Conjoncture

La situation économique et financière du Danemark

Selon les prévisions de la Commission européenne, la croissance danoise devrait s’établir à 1,3 % en 2017 et à 1,7 % en 2018. La stagnation de la productivité, les reports d’investissements des entreprises et la maîtrise de la consommation publique pèsent néanmoins sur le rythme de la reprise constatée. Le gouvernement a axé son programme de réformes « Croissance et Prospérité 2025 » sur l’accroissement de l’offre de travail, qui peine à répondre aux besoins actuels de certains secteurs, et sur la productivité qui stagne depuis plusieurs années.

 

Une reprise économique modeste en voie d’accélération

La reprise économique devrait s’accélérer durant les années à venir au Danemark. Les dernières prévisions de la Commission européenne indiquent que le PIB devrait croître de 1,3 % en 2017 et de 1,7 % en 2018.

 

La hausse de la consommation privée (+2 % en 2016, +1,9 % en 2017 et +2 % en 2018) est le principal moteur de la croissance, grâce à l’augmentation des salaires réels et à la baisse continue du chômage qui ne devrait toucher plus que 5,% de la population active fin 2017 et 5,7 % fin 2018.

 

La croissance du PIB danois est également portée par la hausse des exportations de biens et de services qui devraient augmenter de 3,3 % en 2017 et de 3,9 % en 2018. L’excédent courant devrait ainsi s’établir à 7,8 % du PIB en 2017 avant de décroître de 0,1 point en 2018.
À cet égard, le commerce extérieur du Danemark n’est pas encore affecté par le Brexit. Le pays bénéficie du niveau élevé de la demande de ses principaux pays clients (Allemagne, Etats-Unis, Suède, Norvège) ainsi que de parts de marchés solides dans de nombreux secteurs tels que les biens d’équipements et les produits chimiques.

 

Le rythme de croissance du PIB reste toutefois inférieur à son niveau antérieur à la crise en raison de la faible demande des administrations publiques (-0,1 % en 2016, + 0,4 % en 2017, +0,6 % en 2018) et de la dynamique négative des investissements des entreprises (+1,1 % en 2016, -1,5 % en 2017 et -1,9 % en 2018) qui résulte essentiellement des difficultés auxquelles font face les secteurs à haute intensité capitalistique, tels que le transport maritime et l’exploitation d’hydrocarbures.

 

Source : DG Trésor – La situation économique et financière du Danemark (publié le 10/07/2017)

 

Commerce extérieur

Avec un total d’un quart des emplois et 55 % du PIB dépendant du commerce extérieur au Danemark, les exportations sont considérées comme un facteur clé de croissance économique, de prospérité et de stabilité. 10 % des 300 000 entreprises danoises ont des activités à l’international, et parmi elles 10 % représentent à elles seules 90 % du total des exportations. Le dispositif mis en œuvre par le gouvernement pour les soutenir cherche donc à être le plus large et le plus efficace possible.

 

Le dispositif de promotion et d’aide aux exportations danoises et aux investissements étrangers repose essentiellement sur le Trade Council, qui dépend du ministère des Affaires étrangères.

 

Source : DG Trésor – Dispositif de soutien aux exportations et promotion des investissements au Danemark (publié le 17/11/2016)

 

 

Échanges de marchandises (2017, Mds EUR, évolution sur 2016) :

Export : 90,813 (+ 5,43 %)
Import : 77,292 (+ 6,5 %)

 

 

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – Allemagne 21,24 %
2 – Suède 11,82 %
3 – Pays-Bas 7,71 %
4 – Chine 6,92 %
5 – Norvège 6,26 %
(France 10e)

(Exportations françaises 2017 : 2,884 Md EUR, + 9,69 %)

 

Source : IHS Markit Global Trade Atlas

 

Lire également nos articles