Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© vege-Fotolia.com
Pays & marchésRéglementations

Le commerce international sera au cœur du discours annuel de Jean-Claude Juncker sur l’état de l’Union, prévu à Strasbourg le 13 septembre prochain. Si rien n’a été officiellement annoncé, l’allocution du président de la Commission devant les Vingt-huit ambassadeurs de l’Union européenne (UE), le 31 août dernier, a néanmoins dévoilé les grandes priorités de l’exécutif pour 2018. Et la politique commerciale figure en tête de liste des cinq principaux chantiers.
« Pour chaque milliard d'euros que nous exportons en plus vers les autres parties de la planète, nous pouvons constater qu'il y a création spontanée, organisée, de 14 000 emplois en Europe. C'est donc une affaire qui mérite toute notre attention », a souligné Jean-Claude Juncker lors du séminaire réunissant les diplomates européens. « Je constate avec un certain plaisir que nombreux sont ceux qui, de l’extérieur, viennent me voir pour nous expliquer qu'il faudrait que nous concluons avec eux des accords commerciaux », s’est-il ensuite félicité...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI
Pour lire la suite, exceptionnellement en accès gratuit, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >