Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© bluedesign - Fotolia.com
Pays & marchésRéglementations

La livre a poursuivi sa chute, le 4 octobre, en tombant à son plus bas niveau face au dollar depuis 1985 ! Motif de cette inquiétude sur les marchés financiers ? Le discours d’ouverture du congrès des conservateurs prononcé par Theresa May le 2 octobre, annonçant pour d’ici fin mars 2017, l’activation de l’article 50 du traité européen, soit le début de la procédure de divorce entre l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni. Mais au-delà de l’agenda, c’est bien le ton de la Première ministre qui inquiète les investisseurs. Car d’abord opposée à la sortie de son pays du bloc européen, elle se présente aujourd’hui comme favorable à un « Brexit dur » (Hard Brexit), c’est-à-dire sans compromis.

Très ferme sur la nécessité de défendre la souveraineté britannique et de protéger les frontières du Royaume, elle risque en effet de perdre l’accès au marché unique, le pire scénario pour le milieu des affaires...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 208
diffusée le 6 octobre 2016 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >