fbpx s

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© FranceDiplomatie
Pays & marchés

La coopération bilatérale entre la France et le Mexique ravivée sous le quinquennat de Hollande se poursuit sous la présidence Macron. Jean-Yves Le Drian, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, était ainsi en déplacement au Mexique du 31 octobre au 2 novembre « afin d’entretenir le dynamisme du dialogue politique de haut niveau engagé entre les deux pays », précise le Quai d'Orsay. Objectif : renforcer le partenariat bilatéral stratégique.

Renouvellement du Conseil stratégique franco-mexicain

Pendant cette visite officielle de trois jours, Jean-Yves Le Drian et son homologue Luis Videgaray Caso, le ministre mexicain des Relations extérieures ont assisté, le 1er novembre, au renouvellement de la composition du Conseil stratégique franco-mexicain (CSFM). Un changement voulu par le président de la République Emmanuel Macron et son homologue mexicain Enrique Peña Nieto, qui avaient décidé, lors de leur rencontre le 6 juillet dernier à Paris, de renouveler la composition de ce conseil pour tenir compte du contexte nouveau et consolider la relation qui unit les deux pays.

Le CSFM rassemble des personnalités du monde économique, scientifique, politique, culturel et universitaire des deux pays, chargées de proposer des projets en particulier dans les domaines économique et environnemental. Cette visite aura donc permis de relancer cette instance créée conjointement par l'ancien président de la République François Hollande et le président Peña Nieto en juillet 2013 pour relancer la relation franco-mexicaine en facilitant les rencontres entre les décideurs des deux pays.

Jean-Yves Le Drian est également allé à la rencontre des représentants des entreprises françaises implantées au Mexique, dont la présence continue de croître avec plus de 550 entreprises ou filiales, selon le ministère de l'Europe et des affaires étrangères. Il a notamment visité l'incubateur de startups Numa Mexico City, créé par la société parisienne Numa, destiné à accueillir une quarantaine de startups françaises chaque année. Dans le domaine de la formation, une lettre d'intention a été signée par le ministre français et le secrétaire d'État à l'Éducation publique du Mexique Aurelio Nuño Mayer pour le projet de création d'une université bilingue technologique à Monterrey, capitale de l'État du Nuevo Leó, dans le nord-est du Mexique.

L'agenda bilatéral passé au crible

Jean-Yves Le Drian et son homologue Luis Videgaray Caso (notre photo) ont par ailleurs signé le 1er novembre une déclaration conjointe soulignant le dynamisme de la relation bilatérale dans de nombreux domaines et visant à renforcer encore le partenariat stratégique entre les deux pays.

Ils ont notamment renouvelé l’engagement des deux nations en faveur de la mise en œuvre intégrale des 108 accords de coopération en matière de santé, d’éducation, de culture, de science et de technologie, de sécurité et de développement durable signés dans le cadre des visites d’État réciproques effectuées par l’ancien chef d'État français François Hollande au Mexique (10-11 avril 2014) et par le président mexicain Enrique Peña Nieto en France (13-15 juillet 2015).
Les deux ministres ont également réaffirmé leur attachement à la feuille de route établie entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays en mars 2017, qui recense quatre grands axes : dialogue politique et stratégique ; enjeux mondiaux ; développement des échanges commerciaux, croissance durable, innovation et compétitivité ; renforcement de la coopération en matière d’éducation, d’enseignement supérieur, de recherche, d’innovation et de culture.

Ils ont aussi reconnu l’importance de la modernisation de l’Accord global Mexique-Union européenne, dont les négociations entre Mexico et Bruxelles sont en cours, dans la dernière ligne droite. « Ils se sont déclarés convaincus qu’il permettra, outre de stimuler le dialogue politique, d’intensifier la coopération entre le Mexique et l’Union européenne et favorisera le développement des échanges commerciaux. Le Mexique a remercié la France pour son soutien en vue de l’achèvement des négociations en cours le plus rapidement possible », indique notamment la déclaration conjointe.

Les ministres ont par ailleurs réitéré leur attachement à la consolidation et au développement des liens économiques entre les deux pays, en insistant sur les secteurs de l’aéronautique, de l’agroalimentaire, de l’énergie, des infrastructures, du développement urbain, de la santé, de l’espace, de l’eau, de l’économie verte, des technologies numériques et du tourisme.

Ils ont enfin réaffirmé leur détermination à appliquer pleinement l’Accord de Paris sur le climat. Le président Enrique Peña Nieto participera le 12 décembre à Paris au sommet international sur le climat, organisé par la France en collaboration avec l’Organisation des Nations unies (ONU) et la Banque mondiale à l’occasion du deuxième anniversaire de l’Accord de Paris, adopté le 12 décembre 2015.

Dans la filière spatiale et aérienne, les exportations françaises ont triplé

Le Mexique est un partenaire clé pour la France sur le continent nord-américain et est demandeur d'un renforcement de ses liens avec l'Europe dans le contexte de la renégociation, voulue par la nouvelle administration Trump, du traité commercial Alena (Accord de libre-échange nord-américain). Au-delà des aspects politiques et diplomatiques, les enjeux économiques et commerciaux sont loin d'être négligeables.

En 2016, les exportations de la France vers le Mexique, en hausse de 15,4 % par rapport à 2015, ont atteint 3,7 milliards d’euros, d’après les statistiques de la Douane française compilées dans la base de données GTA-IHS. Soutenues par la coopération spatiale entre les deux pays, les exportations du poste "navigation aérienne ou spatiale" ont triplé, passant de 309 millions d’euros en 2015 à 976 millions d’euros l'année suivante, soit une croissance annuelle de +215,8 %. La France a également vendu l'an dernier pour 694 millions d'euros de "machines, chaudières, appareils et engins mécaniques", deuxième poste à l'export vers le Mexique. Viennent ensuite, la vente de "machines, appareils et matériels électriques" pour un montant de 465,5 millions d'euros. Les livraisons de produits pharmaceutiques (4ème poste à l'export) ont, elles, reculé de 23,1 % à 267,8 millions d'euros.

Avec son partenaire mexicain, la balance commerciale de la France est excédentaire, l'Hexagone ayant importé pour 2,48 milliards d’euros de biens mexicains en 2016, contre 3,7 milliards d'euros pour les exportations (voir ci-dessus). Le Mexique est le 25ème client de la France (source : GTA-IHS 2016), derrière la Corée du Sud et devant l'Autriche. La France est quant à elle le 15ème fournisseur du Mexique devant les Philippines mais derrière le Vietnam. Des efforts peuvent donc encore être accomplis pour renforcer encore les échanges.

Venice Affre

Pour en savoir plus :
Consulter la déclaration conjointe signée à l'occasion de la visite (31/10 au 2/11) au Mexique de Jean-Yves Le Drian : https://mx.ambafrance.org/Declaration-conjointe-a-l-occasion-de-la-visite-de-Jean-Yves-Le-Drian

Pour prolonger :
- UE / Mexique : Mexico et Bruxelles s’activent pour accélérer les négociations commerciales
- France / Mexique : poursuite de la coopération spatiale lors de la visite à Mexico de M. Fekl
- France-Mexique : Paris veut renforcer la coopération bilatérale

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >