Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© D.R.
Pays & marchés

Les normes volontaires restent au cœur des échanges économiques bilatéraux entre la France et la Chine, c'est ce que confirme l'accord de coopération franco-chinois, qui a été renforcé entre l'Afnor, l'Association française de normalisation, et son homologue chinois la Standardization Administration of China (SAC), à l'occasion de la dernière visite officielle en Chine du président de la République française Emmanuel Macron, en vue d'élaborer des normes volontaires sur des sujets stratégiques tels que l'industrie du futur, l'e-commerce et le climat, élargi.

Olivier Peyrat, directeur général d’Afnor (à droite sur la photo), et Zhi Shuping, ministre chinois responsable de l’AQSIQ, l'"Administration for Quality Supervision, Inspection and Quarantine", l’autorité de tutelle de la SAC, ont actualisé, le 9 janvier, à Xian, capitale de la province du Shaanxi, leur accord de coopération, conclu le 26 mars 2014 sous la présidence de Hollande à l’occasion de la visite d’État en France du président chinois Xi Jinping, « pour œuvrer conjointement à l’émergence de nouvelles normes internationales volontaires », indique un communiqué de l'Afnor.

De nouvelles thématiques « stratégiques » dans le partenariat franco-chinois

La coopération franco-chinoise en matière de normalisation, initiée en 2013, a notamment suscité des initiatives communes entre les deux organismes sur des projets variés, allant du ferroviaire (infrastructure et matériel roulant) jusqu'aux normes sanitaires (contact des aliments avec la vaisselle en céramique ou verre) en passant par les normes de sécurité (poussettes pour enfants).

Le renforcement de cet accord de coopération en matière de normalisation introduit de nouvelles thématiques stratégiques dans le partenariat franco-chinois sur la normalisation volontaire : l’industrie du futur, l’e-commerce ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique, en écho au sommet One Planet Summit organisé le 12 décembre dernier sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt, à l'initiative du président Macron.

Gages de confiance et d’interopérabilité des produits et services, les normes volontaires constituent des outils de choix pour conquérir des marchés à l’export. Lors de son déplacement en Chine, Emmanuel Macron a ainsi plaidé à Xian pour stimuler les partenariats et échanges économiques entre les deux pays dans des domaines où la normalisation volontaire « a précisément déjà fait la preuve de son caractère de doper la croissance : transition énergétique, silver économie, agroalimentaire, numérique, et pour ce dernier, tout particulièrement l’intelligence artificielle », précise encore le communiqué.

Desk Moci

Pour prolonger :
France / Chine : E. Macron en chef de file de l’Europe et des intérêts français

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >