En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les article sont payants et accessibles via abonnement...

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
États-Unis   •   Union européenne   •   Chine   •   Commerce extérieur   •   France   •   Business France   •   Taxes   •   Commerce international   •   Trump   •   Royaume-Uni   •   
10 juillet 2018

Chine / Etats-Unis : l’escalade des taxes et contre-taxes à l’importation est enclenchée

© THATREE - Fotolia.com

Nouvel épisode dans le feuilleton de la guerre commerciale opposant la Chine aux États-Unis dans un bras de fer acharné se déroulant à coups d’impositions de taxes et contre-taxes. Les États-Unis ont mis leur menace à exécution, le 6 juillet, avec l’entrée en vigueur de droits de douane additionnels de 25 % sur 34 milliards de dollars d’importations chinoises -plus de 800 produits visés-, contraignant Pékin à réagir immédiatement et à prendre le même jour des mesures de rétorsion. Quelque 540 produits américains seraient concernés par « la mise en œuvre immédiate de droits de douane de 25 % sur un montant égal », selon des déclarations chinoises rapportées par les médias occidentaux.

Signe que cette guerre commerciale a un impact immédiat sur le commerce réel entre les deux blocs, le navire cargo ‘Peak Pegasus’ transportant 70 000 tonnes de soja américain, a livré une véritable course contre la montre pour atteindre les côtes chinoises avant que Pékin n'impose à son tour des droits de douane. Mais il est arrivé trop tard. Le navire, battant pavillon du Liberia, a jeté l'ancre dans le port de Dalian mais n'a pu être déchargé car les douanes chinoises étaient en train de mettre à jour les droits de douane pour les produits américains en s'alignant sur la nouvelle liste émise par Pékin qui inclue, selon Reuters, les automobiles et le soja. Reste à savoir si le navire vraquier a payé les droits de douane additionnels de 25 % pour livrer sa cargaison.

818 produits d'origine chinoise taxés

Pékin l’avait affirmé, le gouvernement chinois ne lancerait pas le premier les hostilités mais en cas d’attaque unilatérale, il rétorquerait immédiatement. Chose promise, chose due. « Lorsque les intérêts légitimes de la Chine sont traités injustement, nous sommes autorisés à prendre les contre-mesures nécessaires », a ainsi déclaré le 6 juillet Lu Kang, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, à la presse.

Opposée à l'unilatéralisme et au protectionnisme en matière de commerce et d'investissement, la  deuxième économie mondiale a ainsi adressé le 6 juillet à l'Organe de règlement des différends (ORD) de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) une demande d'ouverture de consultations avec le gouvernement des États-Unis pour contester les hausses tarifaires décrétées par l'administration Trump. Celles-ci touchent « divers secteurs tels que ceux de l'aérospatial, des technologies de l'information et de la communication, de la robotique, des machines industrielles, des nouveaux matériaux et de l'automobile, etc », précise la demande de consultation présentée par la Chine à l'ORD.

Les nouveaux droits de douane américains concernent précisément 818 produits d'origine chinoise, sur lesquels un droit additionnel de 25 % ad valorem est imposé depuis le 6 juillet 2018.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a souligné que cette série de mesures unilatérales et protectionnistes a suscité de vives inquiétudes et condamnations dans le monde entier. « En violation flagrante des règles de l'OMC, ce faux pas des États-Unis, a-t-il indiqué, portera un coup à l'ordre commercial mondial, provoquera des fluctuations sur le marché mondial et entravera la reprise économique mondiale ».

Le président américain Donald Trump pourrait réagir à ces contre-mesures chinoises, ne craignant pas la surenchère. Après 200 milliards de dollars de produits chinois, soit près de 45 % des exportations chinoises dans son pays (voir article de la LC n° 288), Donald Trump aurait menacé de taxer jusqu’à 400 milliards de dollars de produits chinois, selon l’agence de presse Reuters. Le conflit commercial entre Washington et Pékin pourrait alors s'envenimer. À suivre.

Venice Affre

Pour prolonger :
- Commerce international : l’UE prise entre le marteau américain et l’enclume chinoise…
- Commerce international : les accords commerciaux, « police d’assurance » en cas de guerre, selon le CAE
- Etats-Unis / Commerce : la liste à la Prévert des produits de la riposte aux taxes américaines
- Commerce mondial : Chine, UE, Canada, Mexique, Inde, Japon, Russie prêts à riposter à D. Trump

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Sélection de la rédaction sur le même sujet