Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Ch. Gilguy
Finance & assurancePays & marchés

Enfin une solution française de financement des transactions commerciales avec l’Iran sur le point d’émerger ? « Il y a encore quelques étapes de gouvernance à passer et ensuite on sera en mesure d’annoncer quelque chose ». Malgré l’intérêt évident qu’un tel projet suscite auprès des milieux d’affaires français, venus en masse assister à la troisième édition du séminaire Bercy financements exports au ministère de l’Economie et des finances, Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance et président de sa nouvelle filiale Bpifrance Assurance export, n’a pas voulu en dire plus ce matin du 3 mars, lors de cette grand-messe du crédit export tricolore, sur les mécanismes qui pourraient être mis en place par la France pour palier le refus des grandes banques commerciales de financer les exportations sur ce pays par crainte de déroger aux règles de conformité américaines.

Mais cette annonce a fait souffler un petit vent d'optimisme parmi les nombreuses entreprises françaises qui prospectent l'Iran ou sont en attente d'une solution de financement sûre pour concrétiser des contrats.  Car le dossier est brûlant puisque selon nos informations...

Cet article a fait l'objet d'une Alerte diffusée le 3 mars, 18 H
aux abonnés de la Lettre confidentielle du Moci.
Pour lire l'intégralité de cet article, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre Confidentielle,
cliquez ICI
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >