fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Finance & assurance

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
8 décembre 2016

Financements export : l’internationalisation des chaînes de production

© Monkey Business-Fotolia.com
Beaucoup moins restrictives qu’auparavant – avec une réduction drastique de 50 à 20 % du seuil d’éligibilité aux garanties export –, les nouvelles règles de part française, annoncées en février 2016 par l’ancien ministre de l’Économie, de l’industrie et du numérique Emmanuel Macron, s’appliquent aux contrats et projets d’exportation sollicitant un soutien public. Actant l’internationalisation croissante des chaînes de production, elles gagnent à être davantage connues des entreprises, et notamment des PME et ETI de l’industrie de moins de 150 millions d’euros de chiffre d’affaires, tant elles leur sont favorables.   Car après le lancement de l’offre de crédit export de Bpifrance pour les petits contrats (- de 25 millions d’euros) l’an dernier, pour compenser la désaffection des banques commerciales pour ce segment de marché, cette réforme des règles de part française constitue un nouveau coup de pouce pour les exportateurs dans les pays en développement et émergents, et particulièrement les PME et ETI. « Les PME bénéficient à plein de l’abaissement du seuil d’éligibilité à 20 %, confirme-t-on à Bercy. On s’attend à voir venir des entreprises dont les offres ne passaient pas le cap des 50 % de part...

L'accès à la totalité de l'article (1379 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Financements export : l’internationalisation des chaînes de production
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article :
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >