fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Finance & assurance

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Bpifrance   •   Partenariat   •   Entreprises   •   Accompagnement à l'international   •   Banques   •   
22 mars 2019

Assurance-crédit / Financements : Atradius confirme sa position de numéro 2 mondial

© al1center - Fotolia.com

Atradius (groupe espagnol Catalana Occidente) aborde l’année 2019 en forme, confirmant sa position de numéro 2 du marché l’assurance-crédit au niveau mondial, derrière Euler Hermes et devant Coface, avec une présence « stratégique » revendiquée dans 50 pays.

En 2018, son chiffre d’affaires en primes d’assurance a progressé de 3,8 % par rapport à 2017, pour atteindre 1,6485 milliard d’euros (Md EUR), avec un taux de rétention élevé de ses risques en portefeuille de 94 %, ce qui signifie que l’assureur-crédit a peu recédé à la réassurance, confirmant sa volonté d’améliorer son service client.

Son chiffre d’affaires global, incluant les services de credit management et recouvrement, a atteint 1,8372 Md EUR, en progression de 3,3 %, pour un résultat après impôt de 202,7 M EUR, en hausse de 8,8 %. Avec des fonds propres en progression de 3,9 % et un ratio de solvabilité supérieur à 200 %*, l’assureur-crédit a vu sa notation financière rehaussée par Moody’s l’an dernier (A2 avec perspectives stables)

Concernant les indicateurs de risques, le ratio de sinistralité brut (montant des sinistres bruts / recettes d’assurance) a légèrement progressé, de 41,7 % à 43,7 % mais demeure à un niveau bas. « Plus de 834 millions d’indemnités de sinistre ont été versés aux clients tandis qu’Atradius a continué à les accompagner dans un environnement difficile », souligne le groupe dans un communiqué. Avec un ratio de coûts bruts stable à 35,5 %, le ratio combiné brut s’est établi à 79,2 %, en hausse de 1,8 point.

Commentant ces résultats dans le communiqué, le P-dg d’Atradius, Isidoro Unda, estime que « 2018 fut à nouveau une année affichant de solides performances, résultat d’une culture d’entreprise forte, de l’expansion à l’international et de la mise en œuvre d’initiatives visant à améliorer notre efficacité », notamment dans le service client. « Avec l’incertitude économique au niveau mondial, nous sommes également, grâce à ces initiatives, mieux positionnés pour répondre aux besoins croissants et futurs de notre clientèle en augmentation constante, et poursuivre l’extension de nos activités ».

L’année 2019 se présente plutôt bien du point de vue de l’activité d’assurance-crédit. A l'instar de ses concurrents,  Atradius prévoit un environnement économique plus compliqué cette année, avec un ralentissement de la croissance au niveau mondial, des échanges commerciaux plus difficiles et des tensions monétaires : « La baisse des faillites devrait s’arrêter en 2019 et une hausse des retards de paiement est prévue », indique-t-il. Un environnement propice à une hausse de la demande de ses produits et services.

Desk Moci

* Soumis à finalisation des procédures d’audit

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >