Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© BillionPhotos.com-Fotolia.com
Entreprises & secteurs

Pour la campagne 2019-2020, les semences agricoles françaises ont enregistré un excédent commercial record de 1 024 millions d’euros (+ 7,5 %), selon le Gnis (Groupement national interprofessionnel des semences et plants) qui reprend les données de la Douane. La France reste leader mondial des exportations avec 1 859 millions d’euros, devant les États-Unis et les Pays-Bas.

« Hors normes ». C’est ainsi que le Gnis qualifie les résultats de commerce extérieur de la campagne 2019-2020 dans un communiqué. Ils sont portés par le maïs dont les exportations, en hausse de 16 %, ont enregistré un record de 658 millions d’euros. Les oléagineux ne sont pas en reste et affichent également une balance bénéficiaire jamais atteinte de 245 millions d’euros (+ 12 %).

Les potagères et florales restent le deuxième secteur à l’exportation avec 491 millions d’euros (+ 4 %). Elles repartent à la hausse sur l’Union européenne (UE) grâce à une reprise sensible sur les Pays-Bas (+ 11,5 %) et une hausse de 6,5 % vers l’Espagne, premier partenaire de la France (90 millions d’euros). Vers les autres pays, la croissance reste forte vers le Danemark (+ 60 %), la Belgique (+ 50 %) et la Hongrie dont les importations ont doublé.

L’Allemagne, premier partenaire à l’export

La croissance des exportations de la France vers les pays de l’UE se traduit par une hausse du solde bénéficiaire de la balance commerciale de 8,6 % à +736 millions d’euros. Les exportations ont enregistré une progression de 12 % à 1 321 millions d’euros, ce qui permet de compenser le bond de 17,5 % des importations (584 millions d’euros).

Sans surprise, l’Allemagne reste le premier partenaire à l’export avec un total de 257 millions d’euros, suivie de l’Espagne (201 millions d’euros), de l’Italie (135 millions d’euros) et des Pays-Bas (112 millions d’euros).

Le solde de la balance commerciale de la France avec l’ensemble des pays de l’Est de l’UE maintient un rythme de progression soutenu de 11 % et atteint 252 millions d’euros grâce à des exportations en hausse de 25 % pour un total de 336 millions d’euros.

Croissance des pays tiers 

Les pays tiers représentent toujours 30 % de nos exportations avec une progression de 10 % à 538 millions d’euros.

Elles sont en hausse sur la quasi-totalité des marchés à l’exception de l’Afrique du Nord (- 4 %) et des Balkans (- 16 %). Sur les autres régions, la tendance est tirée par le maïs qui connaît une croissance remarquable (+ 22 %) vers la majorité des destinations, notamment la CEI occidentale (+ 19 %), le Proche et Moyen-Orient (+ 50 %) et l’Amérique du Sud (le double de l’année dernière).

La France a développé de longue date dans cette filière une expertise et des savoir-faire mondialement reconnus. Selon le Gnis, plus de la moitié des 15 000 emplois salariés de la filière en France et des 10 000 agriculteurs multiplicateurs de semences potagères, de maïs et d’oléagineux sont liés à ces résultats à l’exportation.

 

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >