En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   PME   •   Commerce extérieur   •   ETI   •   Palmarès MOCI   •   #palmaresmoci2018   •   France   •   Entreprises   •   Palmarès   •   Auvergne Rhône-Alpes   •   
6 décembre 2018

Palmarès MOCI 2018 : BBL, exportateur de services de l’année

© J3G

Transport de marchandises sur-mesure, manutention, entreposage au cas par cas, gestion des formalités douanières… En tant qu’organisateur de transport international, agréé en douane, le groupe BBL met son expertise à disposition de ses 12 000 clients pour gérer toute la logistique de leurs projets industriels et le transport terrestre, maritime ou aérien de leur colis lourds et hors gabarits. Des performances qui lui valent d’être consacré exportateur de services de l’année.

Photo : Christophe Lacroix (à droite), ingénieur d'affaires chez BVD, a remis le 23 novembre à Paris lors de la dixième cérémonie du Palmarès des PME & ETI leaders à l'international le prix Exportateur de services de l'année du Moci à Kaci Kébaïli, P-dg et fondateur de BBL.

« On est organisateur de transport international », indique d’entrée Kaci Kébaïli, P-dg et fondateur de l’entreprise BBL, acronyme pour « Balkans Bosphore Logistique ». Le groupe de transport qu’il a fondé le 1er janvier 1997 avec deux collaborateurs propose des solutions de transport terrestre sur-mesure, porte-à-porte, du simple paquet au convoi exceptionnel de grosses pièces industrielles : cylindres de 30 tonnes, fours de craquage thermique pour le raffinage du pétrole… Dans son portefeuille de clients figurent le groupe d’ingénierie industrielle Fives pour lequel BBL transporte des lignes complètes dédiées à la production de l’aluminium, Saint-Gobain, le spécialiste des infrastructures électriques Legrand ou encore le fabricant français de câbles Nexans.

« Notre métier consiste à transporter pour le compte d’industriels ce qu’ils ont de plus précieux, les produits qu’ils ont fabriqués, et de les livrer à des destinataires finaux », développe Kaci Kébaïli. Juste derrière le géant allemand Bosch, le numéro un mondial du luxe LVMH est le deuxième client du groupe BBL. « Nos camions peuvent être géolocalisés partout », assure le dirigeant. « Car nos chauffeurs, poursuit-il, sont suivis par GPS ». Outre les produits de luxe, le prestataire de services de transport dont le siège se situe à Bussy-Saint-Georges en Seine-et-Marne s’est également positionné sur une autre niche, le transport d’œuvres d’art. L’an dernier, BBL a racheté la société parisienne Art Services Transport, devenue une filiale du groupe.

Passer les frontières, en particulier celles de la grande Europe, est devenu la spécialité du groupe BBL qui soufflera ses 22 bougies à la fin de l’année.

Les langues, un atout stratégique pour BBL
Lorsque Kaci Kébaïli fonde BBL en 1997, la concurrence dans le domaine des services de transport et logistique est déjà établie avec des compétiteurs de taille comme DHL et DB Schenker. Pour se distinguer des autres prestataires de services de transport et logistique, Kaci Kébaïli mise sur les langues. « Ça a fait une très grande différence », se réjouit le dirigeant. À ses débuts, BBL embauche des étudiants formés à l’Inalco, l’Institut national des langues et civilisations orientales. « Les étudiants parlaient les langues rares : le roumain, le tchèque, le polonais et l’ukrainien », raconte Kaci Kébaïli. Le spécialiste du transport sur-mesure met un point d’honneur à avoir des collaborateurs qui parlent la langue locale du pays vers lequel exportent ses clients.

Car dans des pays complexes comme la Russie, parler la langue locale est indispensable estime le dirigeant car l’anglais ne suffit pas. « À chaque fois qu’il y a une frontière, il faut remplir des formalités douanières », expose le fondateur du groupe BBL. Ses collaborateurs, déclarants en douane expérimentés, parlent les langues du pays dans lequel se trouve le client final, celui à qui est destinée la marchandise. Un véritable atout compétitif dans le secteur du commerce international.

« Parler la langue, ça fluidifie le commerce international », souligne le fondateur de BBL. « Notre métier, renchérit-il, c’est d’être facilitateur pour les exportateurs français ». Aujourd’hui, les 450 collaborateurs de 25 nationalités du groupe parlent le lituanien, le kazakh, le kurde, l’albanais… « Cela fait une très grande différence », souligne Kaci Kébaïli. Ce parti pris pour les langues a contribué grandement au succès de l’entreprise dont le chiffre d’affaires l’an dernier, s’est établi à 140 millions d’euros. L’activité de BBL a connu une croissance ininterrompue depuis 1997. « Pendant huit ans, on s’est développé à un rythme de croissance de 30 % par an », révèle Kaci Kébaïli.

Une couverture de services de l’Europe à l’Asie centrale grâce à des acquisitions externes
« Originellement, notre axe, c’était les Balkans et la Turquie », livre le P-dg du groupe BBL. « On s’est élargi très vite, ajoute-t-il, aux pays de l’Est comme la Russie, l’Ukraine et la Pologne ». D’abord spécialiste de l’Europe de l’Est et de la Turquie, BBL a étoffé son offre grâce à l’ouverture de nouvelles agences en propre et grâce à la croissance externe, en procédant au rachat de prestataires de services de transport. « On réalise les trois quarts (74 %) de notre chiffre d’affaires à l’international », se félicite le P-dg. Entre 2016 et 2017, le chiffre d’affaires à l’export du groupe a progressé de 30 %. « On se développe fortement à l’international chaque année grâce à la croissance externe », affirme le fondateur du groupe BBL.

C’est en Turquie, à Istanbul, que le spécialiste des solutions de transport et logistique sur-mesure a ouvert en 2001 sa première filiale pour être plus proche de ses clients et de ses fournisseurs. À partir de 2005, le groupe spécialiste historique du transport de marchandises sur l’Europe de l’Est engage une politique de croissance externe ciblée pour se développer. Cette même année, BBL fait l’acquisition de la société lyonnaise All Transports, spécialiste de l’Europe du Sud (30 pays européens, du Portugal à la Russie et de l’Estonie à la Turquie). Un an plus tard, en 2006, l’organisateur de transport fait l’acquisition du groupe marseillais DMS Viamar, pour se renforcer dans les activités de transport maritime. Aujourd’hui, le service de desserte maritime de BBL prend en charge toutes les opérations de ses clients avec la Chine, l’Asie du Sud-Est, le Maghreb, les États-Unis, que ce soit à l’import, à l’export ou en cross-trade.

Sur la période 2007-2017, le groupe poursuit les acquisitions externes à un rythme soutenu à raison d’un rachat par an en moyenne. Plus récemment, le 1er mars 2017, l’entreprise a renforcé son positionnement sur les Balkans, avec l’ouverture d’un bureau en Serbie situé à Sremska Mitrovica à moins d’une heure de la capitale Belgrade.

BBL a ouvert des filiales en Irlande et en Italie cette année. Aujourd’hui, l’organisateur de transport possède sept filiales à l’étranger, en Belgique, Irlande, Italie, Russie, Serbie, Suisse, Turquie. « On a rouvert la Russie cette année », précise le fondateur qui avait quitté le marché russe en 2014 en pleine crise économique. Le rouble s’était effondré, pendant deux années, la Russie avait essuyé une chute de sa monnaie de près de 40 %. « La Russie est un marché stratégique pour nous », précise le dirigeant. Le groupe qu’il a fondé est une manufacture de solutions logistiques. BBL est présent sur tous les métiers de la supply chain. Outre ses prestations de service de solutions de transport sur-mesure, BBL accompagne également ses clients dans la gestion des formalités douanières et dans les opérations de logistique.

Une expertise douanière et des services logistiques sur plus de 70 000 m²
L’entreprise est certifiée opérateur économique agréé « OEA » Full depuis une dizaine d’années. Une autre façon de se distinguer de la concurrence. BBL a entrepris une démarche volontaire et partenariale avec la douane et bénéficie du label de qualité OEA, sur les processus douaniers et sécurité-sûreté qu’elle met en œuvre. Délivré par la douane française, le statut OEA est reconnu dans toute l’Union européenne (UE) et dans les pays signataires d’accords de reconnaissance mutuelle. Le groupe assiste ses clients dans toutes leurs opérations import/export, définitives ou temporaires : déclaration d’échange de biens et de services (D.E.B.), crédit documentaire, formalités de douane export et import (pré-dédouanement à domicile, AI2…), documents d’accompagnement EUR1, etc.

Avec son réseau d’entrepôts logistiques et d’entrepôts dédiés, BBL offre une palette de services adaptés aux demandes de ses clients, quels que soient leur secteur d’activité et leurs exigences particulières. Le spécialiste historique du transport de marchandises sur l’Europe de l’Est gère la réception, le contrôle et la manutention de leurs marchandises en provenance du monde entier dans ses entrepôts en France ou en Europe.

Pour la suite, le prestataire de services de transport international souhaite se positionner sur le projet « Belt and Road Initiative », rebaptisé en France « Nouvelles routes de la soie », l’ambitieux programme à l’initiative du gouvernement chinois visant à relancer les routes commerciales de l’ancienne Route de la Soie d’Asie vers l’Europe. « On a cette grande ambition de participer à ces nouvelles routes de la soie », confie Kaci Kébaïli. BBL a inauguré cette année une ligne ferroviaire en provenance de Chine vers la France. « La ligne est opérationnelle, les conteneurs commencent à arriver », conclut le P-dg.

Venice Affre

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >