Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Entreprises & secteurs

Le président du Medef Pierre Gattaz, le directeur général délégué de Business France Frédéric Rossi, et le président du Cominté national des conseillers du commerce extérieur (CNCCE) Alain Bentéjac, avec le Club V.I.E., et en partenariat avec les acteurs à l’export et des ressources humaines en France, ont distingué le 21 juin, au siège du Medef à Paris, six entreprises utilisatrices du volontariat international en entreprise (V.I.E.) pour saluer leur usage exemplaire de ce dispositif public au service de leur développement international et de la gestion de leurs talents :

Ikos Group a reçu le Prix ETI.  Ce leader européen du conseil en ingénierie spécialisé dans le secteur ferroviaire a recruté une cinquantaine d’ingénieurs dans le cadre de contrats V.I.E, soit d’intervenir sur des missions hautement technologiques dans le domaine ferroviaire, soit de participer à la création de nouvelles filiales du groupe en Europe et dans le Monde.

Secure-IC a reçu le Prix PME. Spécialisée dans la sécurisation des systèmes électroniques embarqués, cette société réalise plus de 80% de son chiffre d’affaires à l’export et utilise le dispositif V.I.E depuis 2012.  Sa filiale à Singapour, qui lui sert de hub sur toute l’Asie Pacifique, a ainsi été montée par son premier V.I.E, qui ensuite a pris la direction de la filiale et également la direction commerciale de toute l’entreprise.

- Veolia a reçu le Prix Parcours V.I.E., pour son programme innovant de gestion des jeunes talents PANGEO, qui offre la possibilité de partir en mission à l’étranger.

Saint-Gobain a reçu le Prix Grand Groupe. Il compte  108 VIE, présents dans 25 pays et 57 % des jeunes volontaires poursuivent leur carrière au sein du Groupe.

Selectra a reçu le Prix PME de croissance. Spécialisée dans la comparaison d’offres d'électricité, de gaz et d'internet, elle a recruté 11 V.I.E répartis entre l’Espagne et l’Autriche.

Forsee Power a reçu le Prix du Jury. Spécialiste français des systèmes de batteries intelligentes pour les marchés du transport électrique, des équipements portables et mobiles et du stockage d’énergie, il a une belle utilisation du VIE : tous les français basés en Chine, un site stratégique,  ont eu une expérience V.I.E soit au sein de Forsee Power soit au sein d’autres entreprises.

Encore trop peu utilisé par les PME, la formule du V.I.E., gérée par Business France, est pourtant une solution qui a fait ses preuves pour booster le développement international des entreprises qui y recourent : une enquête menée par Ipsos en 2015 montre ainsi que 73% des entreprises ayant eu recours au V.I.E pour des missions de caractère commercial ont vu leur chiffre d’affaires progresser, 72% ont bénéficié d’une hausse de notoriété et 60% confirment avoir gagné de nouveaux clients (Ipsos 2015). D’où la création de ce  Grand Prix V.I.E Entreprises, dont c’était la deuxième édition le 21 juin au Medef, en présence de quelque 200 invités.

Depuis la création du dispositif V.I.E en 2000, plus de 66 000 jeunes professionnels ont été envoyés à l’étranger pour le compte de près de 6 700 entreprises, afin de contribuer à développer l’internationalisation des entreprises et former les talents dont l’économie française a besoin.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >