fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   Commerce extérieur   •   PME   •   France   •   Palmares Moci 2019   •   ETI   •   Union européenne   •   Entreprise   •   Entreprises   •   États-Unis   •   
24 octobre 2017

France / Sénégal : Atos va livrer le premier supercalculateur africain

Deux projets économiques impliquant des entreprises françaises ont fait l’objet d’une attention particulière lors du troisième séminaire franco-sénégalais qui s’est tenu à Paris le 19 octobre, sous la direction conjointe du Premier ministre français Edouard Philippe et de son homologue sénégalais Mahammad Boun Abdallah Dionne (notre photo), venu à la tête d'une délégation de 14 ministres. Le premier concerne le Centre national de calcul Scientifique dont est en train de se doter le Sénégal, qui va s’équiper d’un supercalculateur français, et le deuxième est relatif au suivi du projet de liaison ferroviaire entre Dakar - Diamniado, dont les travaux sont en cours depuis décembre 2016 et pour laquelle la France a déjà accordé une enveloppe de financements de 191 millions.

Un élément clé du futur « pôle régional numérique »

Concernant le supercalculateur, Bpifrance a signé à l’occasion du séminaire un crédit acheteur pour l’acquisition par le Sénégal d’un supercalculateur produit par Atos, qui sera installé dans la ville nouvelle de Diamniadio, appelée à devenir un « pôle régional numérique », et dont le Centre national de calcul sera un élément clé. Si le communiqué conjoint ne précise pas le montant, on sait que l'accord de financement sur ce projet annoncé en décembre 2016 lors de la visite d'Etat en France du président sénégalais Macky Sall évoquait un montant total de 15 millions d'euros.

Concernant le TER Dakar-Diamniado, pas de nouveau financement cité par le communiqué qui insiste sur le fait que « les autorités sénégalaises et françaises reconnaissent le caractère prioritaire du projet de Train Express régional, visant dans un premier temps à relier le centre de Dakar à la ville de Diamniadio, puis au nouvel aéroport international Blaise-Diagne ». Un groupement associant la SNCF et la RATP doit assurer l’exploitation et la maintenance de la ligne, dont la mise en service est annoncée pour fin 2018. Autrement dit, le projet est suivi de près au plus haut niveau, d’autant plus qu’il pourrait servir de vitrine pour des projets futurs. « La France et le Sénégal souhaitent poursuivre leur coopération dans le secteur du transport urbain par la signature, ce jour, d’une déclaration d’intention pour développer des solutions de mobilité, dans toutes leurs composantes » précise ainsi le communiqué conjoint.

Cinq thématiques prioritaires

Les deux pays ont par ailleurs convenu  de renforcer leur coopération sur cinq thématiques prioritaires : l’appui à l’innovation et aux startups ; le développement urbain intégré ; le développement de filières agroalimentaires structurées et de la grande distribution ; l’industrie touristique et le tourisme durable ; l’énergie.

C’est dans le cadre du volet innovation de ce cadre de coopération que la France inscrit son soutien à l’ambition du Sénégal de devenir un pôle d’enseignement supérieur et de recherche de référence en Afrique. « Les feuilles de routes sectorielles adoptées conjointement par les deux parties feront l’objet d’un suivi rapproché » précise le communiqué.

A noter enfin qu’en matière de visas, dont les restrictions côté français sont parfois considérés comme des freins aux relations économiques entre les deux pays, les deux gouvernements se sont engagés à promouvoir la « mobilité légale » dans les deux sens. « La France améliorera les conditions de délivrance des visas aux ressortissants sénégalais, notamment en augmentant la part de visas de circulation délivrés au Sénégal et en réduisant le délai de délivrance des visas » détaille le communiqué conjoint.

C.G

Pour prolonger :
-France / Afrique : J.B Lemoyne veut recueillir l’avis des entreprises du Cian
-Afrique / Numérique : la 2ème édition du concours Digital Africa attend ses jeunes pousses
-Export / Finance : Bpifrance et Société Générale signent pour booster les PME en Afrique
-France / Afrique : les milieux d’affaires en attente d’une clarification de l’ambition africaine

Et aussi :
-Dossier Afrique de l’Ouest 2017 : comment le Sénégal peut profiter de l’Uemoa
-Guide Business Sénégal 2016
-Enquête : Afrique de l’Ouest, un grand marché à petit pas

 

 

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >