fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Risque client / Covid-19 : les défaillances d'entreprises vont exploser, selon Coface et Euler Hermes
© Rawpixel - Fotolia.com
Entreprises & secteursPays & marchés

Les pays d’Europe centrale et orientale ont bénéficié de conditions économiques favorables en 2015 qui ont permis une amélioration de la situation des entreprises ayant comme principale répercussion un recul du nombre de faillites de sociétés l'an dernier dans 9 des 13 pays de la région. C’est ce qu’indique Coface dans son dernier panorama sur les défaillances d’entreprises en Europe centrale et orientale, publié le 13 juillet.

Le rythme moyen de croissance du PIB régional s’est accéléré de 2,6 % en 2014, à 3,3 % en 2015. Les entreprises en Europe centrale et orientale ont affiché une croissance économique solide l’an dernier. La baisse du chômage conjuguée à une hausse des salaires et une faible inflation, a dynamisé la consommation des ménages qui est devenue un moteur clé de la croissance. Dans ce contexte, le nombre de faillites d’entreprises a diminué en 2015 dans la région, toutefois des disparités apparaissent entre les pays. Celles-ci s’expliquent par une conjoncture inégale selon les économies de la zone. Ainsi, en Ukraine et en Lituanie, les faillites ont augmenté, affichant une progression à deux chiffres tandis qu'en Roumanie et en Hongrie, le nombre de défaillances d'entreprises a nettement diminué.

- 50 %  en Roumanie, + 21 % en Ukraine

La baisse des défaillances d'entreprises la plus significative a été enregistrée en Roumanie où le nombre d'entreprises en situation de faillite est passé de 20 120 à 10 170 entre 2014 et 2015, soit une baisse de -49,5 %. La croissance du PIB roumain a atteint +3,8 % l’an dernier, tirée en partie par la consommation des ménages qui ont bénéficié de stimuli fiscaux importants, précise l’assureur-crédit. Le secteur de la construction qui présentait en 2014 le plus fort taux de défaillances a bénéficié de l’amélioration de l’immobilier.
En Hongrie, le nombre d'entreprises en situation de dépôt de bilan a également diminué fortement : de -44,2 % pour s'établir à 9 748 contre 17 461 en 2014. Le pays a enregistré de solides taux de croissance depuis sa récession en 2012, observe également le spécialiste de l'assurance-crédit.

À l'inverse, la plus forte augmentation des défaillances a été enregistrée en Ukraine, pays dans lequel une hausse à deux chiffres des entreprises défaillantes s'observe. Le nombre d'entreprises en situation de faillite a bondi de +20,8 % du fait d'une nouvelle année de récession à la suite du conflit avec la Russie, passant de 1 081 en 2014 à 1 306 l’an dernier. L'économie continue de se détériorer, note par ailleurs Coface. Le ralentissement économique a atteint son seuil le plus bas en 2015 avec une contraction du PIB de 9,9 %. L'économie ukrainienne a souffert de la destruction liée à la guerre, qui a eu pour conséquence la perte des capacités de production et d'exportation dans les deux provinces séparatistes dans l'est, Donetsk et Louhansk.

Les faillites d'entreprises en Lituanie ont augmenté de +16,3 %. Coface prévoit que la croissance lituanienne atteigne 2,8 % cette année, soit presque le double de celle enregistrée l'an dernier (+1,6 %), suite à la chute des exportations vers la Russie qui avait affecté l'activité économique globale du pays. Quant à la consommation privée, soutenue par une forte croissance des salaires, elle devrait demeurer la principale force motrice du PIB, estime l'assureur-crédit.

La croissance du PIB de la République tchèque s'est établie à +4,2 % en 2015, un « taux de croissance impressionnant », souligne Coface, et qui s'avère supérieur aux taux de croissance observés dans les autres pays d'Europe centrale et orientale. En dépit des bonnes performances économiques du pays, le nombre de sociétés en situation de dépôt de bilan a progressé de +8,7 %, atteignant 13 877 contre 12 772 en 2014. Les faillites ont concerné essentiellement les entreprises du secteur de la distribution.

En Serbie, le nombre d'entreprises défaillantes a augmenté de +7 % en 2015 à 5 109 (contre 4 773 en 2014). Les industries qui ont le plus souffert sont celles des secteurs de l’acier et de la construction. « Comme cela a été observé dans de nombreuses autres économies, les industries les moins performantes ont été celles du secteur de la sidérurgie et de la construction. En effet, les deux plus importantes faillites constatées en Serbie l'an dernier, ont concerné des entreprises du secteur de l'acier », commente Coface dans son panorama.

S'agissant des perspectives de Coface pour 2016, elles sont positives. Les entreprises estime la société d'assurance-crédit vont continuer à tirer parti des conditions favorables. La tendance à la baisse des défaillances devrait se poursuivre en 2016, mais dans une moindre mesure. La baisse sera moins marquée qu'en 2015 pour certains pays. « La conjoncture restera favorable, mais moins que l'an dernier», a ainsi déclaré Grzegorz Sielewicz, économiste chez Coface pour la région Europe centrale et orientale. « Nous prévoyons que les défaillances diminueront de 5,3 % en 2016 ».

Venice Affre

Pour en savoir plus :
Consultez le Panorama de Coface (en anglais) sur les défaillances d'entreprises dans les pays d'Europe centrale et orientale dans le document attaché à cet article

 

Coface - Panorama Insolvencies in Central and Eastern Europe - July 2016
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >