fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© François Pargny
Entreprises & secteursPays & marchés

Pierre Gattaz conduira une délégation d’une soixantaine d’entreprises françaises au 4e Forum économique Afrique-France – le premier sur ce continent – qui se tiendra à Bamako, le 13 janvier, dans le cadre du Sommet Afrique-France, prévu les 13 et 14 janvier dans la capitale malienne. Une démonstration de la volonté des milieux d'affaires français de montrer leur appétit pour le continent, et leur volonté de s'y développer en jouant le jeu du partenariat.

Ce n’est pas véritablement une surprise. Le président du Medef (à droite sur notre photo), depuis son premier voyage en Côte d’Ivoire en octobre 2015, enchaîne les déplacements au sud du Sahara et défend l’idée d’une coopération réciproque en France et en Afrique entre les sociétés africaines et françaises et d’un développement adapté aux demandes des Africains. Mais, cette fois, l’organisation patronale avec son homologue en Afrique, Business Africa, en profitera pour délivrer aux quelque 30 chefs d’État présents « des recommandations pratiques », a-t-il évoqué lors d'une rencontre avec des journalistes, à Paris, le 11 janvier, à laquelle la Lettre confidentielle était conviée...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 221
diffusée le 12 janvier 2017 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >