fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

CarrièresTransports & logistique

À l’occasion de ses 80 ans qu'il a célébrés le 7 février, Jacques Saadé, le fondateur de CMA CGM, a passé la barre à son fils Rodolphe Saadé pour lui succéder à la tête du troisième groupe mondial du transport maritime de conteneurs (notre photo). Précédemment directeur général délégué du groupe fondé par son père en 1978 à Marseille, Rodolphe Saadé est nommé au poste de directeur général de CMA CGM, poste qu'occupait son père avant lui. Jacques Saadé conserve cependant ses fonctions de président du conseil d’administration.

Vingt-trois ans après ses débuts au sein de l'entreprise familiale, le fils va prendre la relève de son père. Rodolphe Saadé monte à bord de CMA CGM en 1994 et s'occupe des activités de la compagnie maritime aux États-Unis. Il rejoint ensuite Hong Kong puis revient à Marseille pour prendre la direction d’une ligne qui reliait le Nord de la Chine au Japon. Par la suite, il va prendre successivement la direction de plusieurs lignes maritimes de 1997 à 2000. En 2009, il prend les rênes des finances, pour les restructurer et mène avec succès, l'OPA sur la compagnie singapourienne NOL, en 2015 et 2016. En avril dernier, c'est notamment lui qui mène les discussions qui déboucheront sur la constitution de première alliance du transport maritime, réunissant trois leaders mondiaux du transport maritime par conteneur. CMA CGM s'associe à trois concurrents asiatiques : le nouveau géant chinois COSCO Container Lines, le taïwanais Evergreen Line et le hongkongais Orient Overseas Container Line pour former une nouvelle méga alliance « Ocean Alliance ».

L'armateur marseillais opère sur 170 lignes une flotte de 536 navires qui desservent plus de 420 ports dans le monde, sur les 5 continents. Retour sur cette saga maritime. Après avoir quitté le Liban pendant la guerre civile, Jacques Saadé s’installe à Marseille où il lance le 13 septembre 1978 une seule ligne maritime entre Marseille, Livourne (Italie), Lattaquié (Syrie) et Beyrouth (Liban). Avec un seul navire et une seule ligne, la Compagnie Maritime d'Affrètement "CMA" était née. S’en suivra un incroyable développement, basé sur la conviction de Jacques Saadé, désigné « personnalité de l’année du monde maritime » en 2007 par le magazine international Seatrade, du développement des échanges internationaux. Ainsi, dès 1983, celui qui prédit le rôle moteur du conteneur dans le transport maritime mondial envoie ses premiers navires au-delà de la Méditerranée et leur fait traverser le Canal de Suez. En 1986, il lance une ligne qui relie le nord de l'Europe à l’Asie (Singapour, Corée du Sud, Japon) avant de créer en 1992 le premier bureau commercial de CMA à Shanghai. Mais le tournant est véritablement pris en 1996, lorsque CMA acquiert la Compagnie Générale Maritime "CGM" qui, autrefois, transportait des passagers à bord de paquebots comme le Normandie ou le France, mais ne conserve plus qu’une activité "marchandises" lorsque le gouvernement français décide de la privatiser. La fusion de CMA avec CGM marque la naissance d’un nouveau géant mondial dans le transport maritime de conteneurs. Dès lors en 2006, l'entreprise de Jacques Saadé devient le n° 3 mondial du transport de conteneurs. Titre qu'elle conserve aujourd'hui derrière le n° 2 mondial, l'italien MSC (Mediterranean Shipping Company) et le danois APM-Maersk, leader du transport maritime international en conteneurs. En 2012, l'armateur marseillais prend livraison du plus grand navire de sa flotte, et plus grand porte-conteneur au monde (en capacité), le CMA CGM Marco Polo, pouvant transporter jusqu’à 16 000 EVP (équivalent vingt pieds) et mesurant 396 mètres. Ce nouveau géant des mers est déployé sur la ligne emblématique du groupe, la "French Asia Line" (FAL 1), qui exploite les plus gros navires de la flotte et offre à ses clients une liaison hebdomadaire à jour fixe entre la Chine centrale et la Chine du Sud, principales zones exportatrices du pays, et l’Europe du Nord.

V. A.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >