fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Carrières

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
E-commerce   •   Mobilité internationale   •   Expatriation   •   Mobilité   •   
7 juillet 2017

Formation / Export : le Grand prix de l’international 2017 des CCE récompense 4 étudiants

Image En Marche - IME© Image En Marche - IME

À l'occasion de l'assemblée générale de leur comité qui s'est tenue le 30 juin à Paris, à la Maison de la chimie, les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) ont célébré la 5ème édition du Grand Prix de l’International (notre photo), qui distingue de jeunes étudiants de Bac +2 à Bac +5 pour leur parcours à l'international.

Le Grand Prix de l’International, parrainé cette année par Jérôme Clément, président de la Fondation Alliance Française, est décerné au meilleur mémoire ou rapport de stage et ou mission réalisés par des étudiants dans deux catégories : Bac +2/+3 et Bac +4/+5. Vingt régions et départements décernent à ce jour un prix régional. Chaque région ou département disposant d’un prix local peut présenter un candidat au prix national dans une de ces deux catégories.

Les lauréats 2017 du "Grand Prix de l'international" sont...

Dans la catégorie Bac +2 :
- Maud Michiels (comité Nouvelle-Aquitaine) pour sa mission de prospection réussie outre-Atlantique, menée pour le compte de l’entreprise Laulhère, dernière maison historique à fabriquer le béret en France. Cette mission à New York a été la concrétisation d’une étude de marché réalisée dans le cadre de sa première année de BTS. Maud Michiels a réussi à identifier de nouveaux clients et à produire des ventes représentant 16 % du chiffre d’affaire réalisé sur le marché new-yorkais pendant l’année 2016.

Catégorie Bac +5
- Barbara Brizard (comité Rhône-Alpes). En tant qu’assistante Supply Chain de la PME industrielle LMT Belin basée à Lavancia-Eperçy dans le Jura, Barbara Brizard a été chargée de sécuriser les exportations de l’entreprise en priorité sur les marchés américains et chinois, puis en Argentine et au Brésil. Elle a ainsi appuyé la société en créant des processus exports pour les territoires ciblés, et en créant des procédures internes afin d’améliorer l’efficacité de l’entreprise.

Catégorie Bac +4/+5
- Allan Ursulet a été récompensé pour avoir développé la vente d’un produit innovant « Stractive » pour le compte du spécialiste européen de l'isolation vibratoire, de l'acoustique et de l'étanchéité Hutchinson Paulstra, et avoir amélioré les ventes de la société, filiale du groupe Total, sur le marché chinois en plus de sa gestion du portefeuille italien.
Le jeune étudiant a rédigé son mémoire autour de la question de l’approche commerciale à adopter pour le développement de la branche industrie de l’entreprise en Chine.

Catégorie Bac +4/+5
- Romain Goulette (comité Midi-Pyrénées) est lui distingué pour avoir signé un contrat de distribution avec une société japonaise pour le compte de l'entreprise Tesalys, spécialisée dans la conception et fabrication de machines de traitement des déchets infectieux.

Les établissements des 4 étudiants lauréats se verront pour leur part remettre le Grand Prix des CCE de l’enseignement à l’international.

Chaque lauréat pourra par la suite bénéficier de l’appui du réseau des CCE afin d'être soutenu pour concrétiser son projet personnel dans un secteur et un pays ciblé. Les CCE adoptent ainsi un rôle de tuteur ou mentor pour accompagner la mise en œuvre de projets entrepreneuriaux.
À travers ce prix, les CCE souhaitent en particulier susciter et multiplier les vocations de carrière à l’international et encourager les établissements qui développent la formation des jeunes aux métiers de l’international.

Venice Affre

Pour prolonger :
- Spécial Formation continue
- Enquête : A quoi servent les CCEF ?
Lire également :
- Commerce extérieur : J.-B. Lemoyne soigne ses relations avec les CCEF
- Francophonie / Export : dans les affaires, la langue française n’a pas dit son dernier mot !

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >