fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Club V.I.E
Carrières

Le Club V.I.E*, alumni des « volontaires internationaux pour entreprendre », organisait le 6 juin lors d’une soirée à La Défense chez Deloitte, partenaire de l’événement, la deuxième édition de ses « Trophées des talents internationaux » mettant à l’honneur les parcours de cinq anciens volontaires internationaux en entreprises (VIE).

Ces trophées, parrainés cette année par la députée (LREM) des Yvelines Marie Lebec, membre de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale, récompensent l’audace, la persévérance et la passion pour l'international « quelque soit leur domaine professionnel » des 17 500 membres que compte le Club V.I.E.

Les trophées ont été décernés dans quatre catégories : Jeune talent, pour les volontaires internationaux rentrés de mission depuis moins de trois ans ; Entrepreneur, « pour les profils audacieux » ; Parcours international, récompensant un ancien VIE pour sa carrière longue à l’international ; Acteur social et solidaire, « parce que le talent se situe aussi dans les projets personnels ». Outre, ces quatre catégories, un trophée Prix du public a également été remis.

Les lauréats 2019 (notre photo) ont été sélectionnés par un jury composé d'entreprises et des partenaires institutionnels du club présidé par Antoine Vernholes. Voici les lauréats :

1. Parcours international : Thierry Tea
Le trophée ‘Parcours international’ a été décerné à Thierry Tea, ancien VIE à Singapour et aux Philippines (2004).

Fraîchement diplômé de l’Inseec (MSc & MBA) en commerce international et négociations à l'international, Thierry Tea, 23 ans, rejoint Airbus Helicopters, qui s’appelait alors Eurocopter, d'abord en tant que stagiaire pour réaliser une étude de marché sur l’Asie du Sud-Est. Il poursuit dans la foulée, en 2004, avec une mission de volontariat international en entreprise (V.I.E) à Singapour au sein de la filiale régionale pour l'Asie du Sud-Est du constructeur européen d'hélicoptères civils et militaires. Dans le cadre de son V.I.E de un an, il est envoyé à Manille. « Ma mission consistait à développer les ventes aux Philippines », explique au Moci Thierry Tea. Une mission accomplie avec succès puisque le jeune homme commercialise son premier hélicoptère pendant son année de volontariat international.

À la fin de son V.I.E, il est embauché par Airbus Helicopters. Il devient directeur régional des ventes d’hélicoptères civils aux Philippines, à Hong Kong et en Micronésie. Après deux ans et demi, il est nommé P-dg d'Airbus Helicopters Philippines. À 27 ans, il est alors le plus jeune patron d'une filiale d'Airbus Helicopters. Deux ans plus tard, il prend la direction du groupe Airbus (anciennement EADS) aux Philippines et devient l’un des plus jeunes dirigeants du groupe.

« Quand je suis parti d’Airbus en 2012, j’avais vendu 60 hélicoptères et 70 avions », raconte Thierry Tea. Fin 2012, « partant de zéro », il créé une société d’aviation privée PhilJets Group, basée aux Philippines, dont il est actuellement le président. « Aujourd’hui, on a 10 hélicoptères et 5 jets », se réjouit l'entrepreneur de 38 ans, né en France de parents cambodgiens. La flotte de PhilJets Group comptera 20 appareils en fin d’année. Parallèlement, ce serial entrepreneur investit au Cambodge son pays d’origine. Il crée ainsi une ligne d’investissements pour investir dans des projets dans l’agriculture, la distribution, le numérique ou encore l’immobilier et bien sûr l’aviation. À travers la holding d’investissement Negocia Group dont il est CEO, Thierry Tea investit également dans des startup. Il devient même ambassadeur de la French Tech Philippines lancée à Manille au printemps 2016.

Cela fait quinze ans qu’il a quitté Paris pour l’Asie du Sud-Est. Une longue carrière à l’international pour laquelle Thierry Tea, qui est par ailleurs Conseiller du commerce extérieur de la France (CCEF) depuis cette année, a reçu le trophée ‘Parcours international’ du Club V.I.E.

2. Jeune talent : Agathe Gouot
Le trophée ‘Jeune talent’ a été décerné à Agathe Gouot, ancienne VIE en Colombie (2014-2016).

Diplômée d’HEC Montréal (Bachelor of Business Administration, économie et affaires internationales) et de la City University London (Master en économie politique), et après deux stages dans la microfinance à Buenos Aires, en Argentine, et à New York, Agathe Gouot, 24 ans, effectue une mission de V.I.E de deux ans, de février 2014 à janvier 2016, pour le compte de BNP Paribas en Colombie.

Au sein d’un bureau de représentation à Bogotá, la jeune femme occupe le poste d’analyste financements Export. « Ma mission consistait à promouvoir les produits de la BNP Paribas auprès des clients corporate (entreprises) en Colombie », résume Agathe Gouot.

Une fois sa mission de volontariat international achevée, Agathe Gouot poursuit sa carrière au Brésil où elle intègre en janvier 2016 KfW IPEx-Bank, filiale de la banque publique d'investissement allemande KfW, spécialisée dans le financement de projets internationaux et d’exportations. « Je suis responsable du financement à long terme de projets d’infrastructures dans les transports et l'énergie à fort impact environnemental et social », confie la jeune femme qui est aujourd'hui à 28 ans vice-présidente Export & Project Finance de KFW Ipex-Bank à São Paulo. « Le V.I.E, c’est un super tremplin professionnel, assure-t-elle, et ajoute-elle, un véritable tremplin pour une carrière internationale », conclut-elle.

3. Entrepreneur : Marilou Suc
Le trophée ‘Entrepreneur’ a été décerné à Marilou Suc, ancienne VIE aux États-Unis (2016).

Diplômée de Sciences Po-Aix, Marilou Suc s’est spécialisée dans l'innovation et le développement à l'international. Cette native de Toulon a réalisé entre janvier 2016-octobre 2016 un V.I.E à temps et coût partagé porté par l’Imed pour le compte de trois entreprises : le Pôle Mer Méditerranée, pôle de compétitivité à vocation mondiale dédié à l'économie maritime et littorale sur le bassin méditerranéen ; Prolexia, société experte dans les domaines de la réalité augmentée/réalité virtuelle et la robotique ; Boarding Ring, jeune pousse qui conçoit des dispositifs innovant pour soulager le mal des transports. Basée à San Diego en Californie, Marilou Suc a représenté ces trois PME du secteur maritime « qui n’avaient pas de filiales sur place, ni de structure », précise l'ancienne VIE.

« Pour Boarding Ring et pour Prolexia, j'ai réalisé une mission de prospection et de développement des activités commerciales aux États-Unis », explique la jeune femme. Dans le cadre de son V.I.E pour le Pôle Mer Méditerranée, elle doit identifier des opportunités d’affaires et est en charge du développement des partenariats entre la Californie et la région PACA (entreprises, universités, centres de recherche).

Aujourd’hui Marilou Suc est cofondatrice et directrice marketing de l’entreprise familiale Boarding Ring installé à Ollioules à l'ouest de Toulon qui a imaginé une solution contre le mal des transports ou cinétose. La startup fondée en 2015 dans le Var conçoit des lunettes innovantes qui éliminent le mal des transports. Ce dispositif médical breveté est commercialisé sous le nom Boarding Glasses. « Nous avons vendu plus de 25 000 paires de lunettes », se réjouit Marilou Suc. « On réalise 30 % de notre chiffre d’affaires à l’export essentiellement aux États-Unis et au Japon », indique-t-elle. « En juillet 2018, Citroën nous a commandé 15 000 paires », renseigne encore la jeune femme. Boarding Ring ambitionne de devenir le leader des solutions anti-cinétose grâce à sa technologie brevetée.

4. Acteur social et solidaire : Christophe Thomas
Le trophée ‘Acteur social et solidaire’ a été décerné à Christophe Thomas, ancien VIE en Roumanie (2005-2007).

Diplômé d’Audencia Business School (Master Finance internationale) en 2004, Christophe Thomas a effectué une mission de V.I.E en Roumanie de décembre 2005 à novembre 2007 pour le compte de la Société Générale. Basé à Bucarest, il occupe alors le poste d’analyste du crédit. À la fin de sa mission, il est recruté par la banque. Aujourd'hui, il est en charge de l'accompagnement des PME française à l'international chez Société Générale à Lille après avoir été précédemment chargé d'affaires entreprises.

Christophe Thomas a par ailleurs créé l'association La Ch'tite Maison Solidaire, une maison solidaire qui accueille les voyageurs Airbnb sur Lille. Les bénéfices sont utilisés pour venir en aide aux personnes dans le besoin et les aider à sortir de situations de mal-logement. Une initiative qui a valu à l'ancien V.I.E de recevoir le trophée ‘Acteur social et solidaire’ du Club V.I.E.

5. Prix du public : Alexandra Verdeil
Le trophée ‘Prix du public’ a été décerné à Alexandra Verdeil, ancienne VIE en Allemagne (2016-2018).

Diplômée de l’ESCP Europe (Master Management, Marketing, Entrepreneuriat social, économie collaborative), Alexandra Verdeil a effectué sa mission de V.I.E, de juillet 2016 à juin 2018, en Allemagne dans la région de Berlin pour le compte de Tactile Studio. Installée en région parisienne à Pantin, la société Tactile Studio conçoit et fabrique des dispositifs multi-sensoriels à destination des musées et des établissements culturels. L'entreprise a notamment réalisé les parcours tactiles du Louvre, du Château de Versailles ou encore du Musée du Quai Branly.

À la fin de son V.I.E de deux ans, Alexandra Verdeil a été embauchée par la société spécialisée dans les solutions de déficience visuelle pour rendre la culture accessible à tous. Elle est aujourd’hui General Manager Allemagne & Autriche. En tant que gérante de l'entité allemande de Tactile Studio, elle manage une équipe de trois personnes et travaille avec de grandes institutions culturelles en Allemagne et en Autriche, telles que le Deutsches Museum à Munich, le Historisches Museum Frankfurt, la Klassik Stiftung Weimar ou encore le Belvedere Museum et le Kunsthistoriches Museum à Vienne.

Venice Affre

(*) Le Club V.I.E est une association basée à Paris. Son réseau compte aujourd’hui 17 500 membres – anciens VIE (volontaire international en entreprise), VSNE (volontaire au service national en entreprise), VIA (volontaire international en administration) et CSNE (coopérant du service national en entreprise) – présents dans 177 villes de 80 pays à travers le monde.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >