fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X
X

Carrières

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
V.I.E   •   Mobilité internationale   •   Trophées des talents   •   
28 janvier 2019

Attractivité / Talents : Paris au top 10, la France au top 20 (Insead)

© maxsim-Fotolia.com

La capitale américaine Washington D.C. serait la ville la plus compétitive au monde en matière d’attraction des talents juste devant Oslo (Norvège) et Copenhague (Danemark). C’est ce que révèle le dernier rapport de l'Index mondial sur la compétitivité et les talents intitulé « Entrepreneurial Talent and Global Competitiveness », publié le 22 janvier par l’Insead, en partenariat avec le spécialiste suisse de l'intérim Adecco Group et l’opérateur indien de télécoms Tata Communications. Le rapport révèle que les villes, davantage que les pays, font de plus en plus office de force d’attraction des talents.

Le rapport 2019 de l’index mondial GTCI (en anglais Global Talent Competitiveness Index - GTCI) dévoilé le 22 janvier à Davos à l’occasion du Forum économique mondial qui se déroule actuellement du 22 au 25 janvier en Suisse met l’accent sur le « talent entrepreneurial », à savoir la manière dont le talent des entrepreneurs est encouragé, nourri et développé à travers le monde.

Cette année, l’index GTCI couvre 114 villes (contre 90 villes dans l’édition 2018) et 125 pays (contre 119 en 2018) et les classe en fonction de leur capacité à former, attirer et retenir les profils talentueux. Pour chaque ville, l’index GTCI analyse cinq indicateurs « piliers » : opportunités de développement, attractivité, croissance, fidélisation (des talents), universalité.
L’index permet d’apprécier les liens entre les talents et le développement économique. Il se veut un instrument pour stimuler le dialogue entre les gouvernements, les entreprises, les milieux universitaires, les professionnels et leurs associations, et les citoyens.

Washington D.C. se hisse en tête du classement des villes mondiales qui attirent les talents

Classée à la sixième place en 2018, la capitale américaine, fief du gouvernement fédéral qui abrite le Capitole, la Maison-Blanche et la Cour suprême, a grimpé dans le classement 2019 pour atteindre la première place. Elle est talonnée par Oslo en Suède, suivie de près par la capitale danoise Copenhague. La position de n° 1 de Washington D.C. s’explique par sa « performance remarquable » obtenue dans quatre piliers sur cinq à savoir : universalité, attractivité, croissance et opportunités de développement, note le rapport de l'école de commerce. En outre, « sa croissance économique durable, sa population dynamique, son infrastructure et sa connectivité exceptionnelles, sa main-d’œuvre hautement qualifiée et son éducation de classe mondiale sont autant d’éléments contribuant à faire de la capitale américaine un pôle de talents », souligne le rapport.

Suivent dans le Top 5 des villes du monde les plus attractives pour les talents, Vienne en Autriche et la capitale financière et commerciale de la Suisse Zurich. Un haut du tableau dominé par les villes européennes. À noter que la couverture de l’index GTCI 2019 reste largement européenne (51 villes sur 114), « principalement en raison de la grande disponibilité des données qui découlent des travaux d’Eurostat sur la collecte de données », précise le rapport. Néanmoins, un effort concerté a été fait cette année pour augmenter le nombre de villes hors d’Europe. Par conséquent, pour la première fois dans l'index GCTCI, les villes non européennes sont plus nombreuses avec la répartition régionale suivante : 12 villes d'Afrique et du Moyen-Orient, 29 d'Asie-Pacifique dont 11 villes chinoises, 10 villes d'Amérique latine et 12 d'Amérique du Nord dont 9 originaires des États-Unis.

Selon le rapport, les villes les mieux classées ont tendance à être les plus ouvertes au talent entrepreneurial. « Le rôle de plus en plus central des villes pour concentrer le talent entrepreneurial souligne également l’importance de développer des écosystèmes forts et dynamiques, en particulier dans le domaine de l’innovation », indique le rapport. Paris n'est pas en reste et figure en bonne position dans le Top 10 du classement des 114 villes les plus attractives en termes de compétitivité des talents.

Paris reste dans le Top 10... la France dans le Top 20

La capitale française se classe à la 9ème place derrière New York (8ème) mais devant Séoul (10ème) en Corée du Sud dans le classement 2019 de l'Index mondial sur la compétitivité et les talents. Paris se maintient dans le Top 10 en occupant le même rang que dans l'édition 2018 du classement.

La ville Lumière continue à attirer les talents internationaux mais héberge également des sièges de start-up françaises. « Le fait que notre siège social se trouve à Paris est en réalité très important, car nous pensons que les villes internationales attirent des talents internationaux, qui sont eux-mêmes à la recherche d'opportunités de travail internationales», a déclaré Frédéric Mazzella, fondateur et président de la plateforme de covoiturage BlaBlaCar, interviewé dans le cadre du rapport. « Notre société, qui compte 35 nationalités, a de nombreux employés non français, a-t-il poursuivi. Vivre à Paris donne le ton cosmopolite parfait ».

La position de Paris dans le Top 10 du classement des villes vient contrebalancer la place de la France en dehors du Top 10 dans le classement pays. La France occupe la 21ème place, comme l’an dernier, dans le classement des 129 pays –dont le podium est occupé cette année encore par la Suisse, Singapour et les États-Unis, qui se maintiennent aux premiers rangs mondiaux en matière d'attraction des talents.

Venice Affre

Pour en savoir plus :
Consulter le rapport 2019 (en anglais) de l’Index mondial sur la compétitivité et les talents (GTCI) en fichier PDF ci-dessous

 

Global Talent Competitiveness Index - GTCI 2019 - Report
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >