fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Pierre-Goguet-président-de-CCI-France-
© François Pargny
Aides

Et si Business France était pour les Chambres de commerce et d'industrie (CCI) françaises, tout deux partenaires dans les Team France Export (TFE), l’exemple « de ce qu’il faut faire » en matière de transformation ? Etant « à plein » dans les TFE, selon Pierre Goguet, qui préside CCI France, le réseau consulaire n'a pas d'autre choix que de se transformer, comme a pu le faire il y a quelques années l’opérateur national de l’accompagnement export.

Devant quelques journalistes réunis au siège de CCI France, à Levallois-Perret, pour une conférence de presse de rentrée, Pierre Goguet n'a ainsi pas caché une certaine envie – et peut-être admiration – envers le parcours de Business France, une agence publique issue de plusieurs regroupements successifs qui a mué en quelques années vers un modèle commercial d'accompagnement des entreprises à l'export pour répondre aux contraintes financières imposées par l’État.

« - 400 millions, c’est une trajectoire ambitieuse que nous n’avons pas acceptée »

Aujourd’hui, c’est le tour des CCI de l’Hexagone. Leur ressource fiscale a chuté d’environ 1,3 milliard à 646 millions d’euros entre 2013 et 2019 et 400 millions d’économies supplémentaires sur quatre ans ont encore été imposés au réseau consulaire. Si les 100 millions seront tenus cette année, ce ne sera pas forcément le cas en 2020, a prévenu le patron de CCI France (...)

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 339
diffusée le 12 septembre 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >