fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© DR
Aides

Dans ses derniers jours à la présidence de l’OSCI, Etienne Vauchez (notre photo) n’a pas manqué de participer, une dernière fois, au Comité stratégique de l’export (CSE) convoqué par Jean-Yves Le Drian le 12 décembre au Quai d’Orsay. En présence de Chloé Berndt, qui lui succédera le 10 janvier à la tête de cette fédération des sociétés privées d’accompagnement et de commerce international, dans le cadre d’une coprésidence avec Hervé Druart.

A l’heure du bilan de la réforme de la stratégie pour le commerce extérieur, c’était l’occasion d’y faire passer un dernier message un peu dissonant dans l'atmosphère d'autosatisfaction qui a semble-t-il marqué cette réunion, remarqué selon certains participants : la Team France export (TFE) est en place, mais c’est aux Régions de choisir à présent si elles veulent travailler avec un seul ou plusieurs correspondants à l’étranger, public ou privé. Comme en Bretagne, chère au ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et qui est un modèle du genre pour Etienne Vauchez.

Sinon, il n’y a aucune chance, selon lui, d’atteindre l’objectif de faire passer le nombre d’exportateurs de 125 000 à 200 000 sous le quinquennat, fixé par l’ancien président de la Région Bretagne.

TFE : l’heure est à la « coopération et à l’articulation » avec le privé

L’intéressé, qui n'en est pas à sa première alerte en la matière*, s’en explique dans un entretien bilan accordé au Moci...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 353
diffusée le 19 décembre 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >