fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Aides

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Accompagnement à l'international   •   Team France Export   •   Business France   •   Aides   •   CCEF   •   Régions   •   CCI   •   Aides à l'export   •   Bpifrance   •   Export   •   
11 avril 2019

Accompagnement : la réorganisation de la CCIP Île-de-France suscite des interrogations dans la « Team Export »

© Julien Eichinger - Fotolia.com

À quelques jours de la signature par Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des finances, du nouveau contrat d’objectif et de performance (COP) État-CCI avec Pierre Goguet, le président de CCI France, prévue le 15 avril à l’occasion de l’inauguration officielle du nouveau siège de l’organisme consulaire à Levallois-Perret, l’annonce des premiers éléments du plan de réorganisation de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France (CCIP IdF) a fait l’effet d’une petite bombe dans l’écosystème régional du commerce extérieur, qui prépare sa « Team Export ».

D’après un article des Echos, Didier Kling, le président de la CCIP IdF, a mis au vote d’une assemblée générale extraordinaire de l’institution, le 4 avril, les premiers textes d’un plan de restructuration profonde de la plus importante CCI régionale (CCIR) de France. Il doit lui permettre d’encaisser le choc d’une baisse de 25 millions d’euros de ressources fiscales cette année, et de 25 millions supplémentaires en 2020 (sur un budget de 450 millions).

Les activités doivent être réorganisées, avec notamment une filialisation des activités de formation, du foncier et des foires et salons. Quelque 350 postes –sur un total de 3 360– pourraient disparaître, qui s’ajoutent au millier déjà supprimé entre 2016 et 2017, lors d’une précédente restructuration...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 323
diffusée le 11 avril 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >