fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Aides

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Accompagnement à l'international   •   Team France Export   •   Business France   •   Aides   •   CCEF   •   Régions   •   CCI   •   Aides à l'export   •   Bpifrance   •   Export   •   
18 avril 2019

Accompagnement / Export : le COP État-CCI France sanctuarise la TFE mais reste flou sur les moyens

© Ch. Gilguy

La signature le 15 avril d’un contrat d’objectif et de performance (COP) entre l’État et CCI France, tête de réseau des Chambres de commerce et d’industrie (CCI), marque le coup d’envoi d’un processus de transformation profond des CCI, prévu par la Loi Pacte. Dans ce cadre, les CCI vont devoir recentrer leurs activités d’intérêt général financées par la ressources budgétaire de la taxe pour frais de chambre (TFC) sur des missions désormais mieux identifiées, et développer des services facturés aux entreprises, collectivités et particuliers.
CCI France, qui inaugurait le même jour ses nouveaux locaux à Levallois-Perret, dans la proche banlieue ouest de Paris, va gagner en pouvoir sur le réseau, avec un droit de regard sur le respect des missions confiées par l'État et la charge de la répartition de l’enveloppe de la TFC. Quid de leur participation à la Team France Export (TFE) ? Elle est prévue dans la Loi Pacte et transcrite dans le COP, mais concernant les moyens qui lui seront affectés, subsistent quelques zones d’ombre. Un point s'impose.

Le cadre général de cette transformation est désormais mieux connu. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des finances, signataire du COP avec Pierre Goguet, président de CCI France (notre photo), l’a bien résumé dans son intervention : si les CCI sont « le bras armé de l’État dans le domaine économique et doivent le rester »*, les missions de service public ou d’intérêt général qui leurs sont confiées par l’État sont clarifiées et recentrées sur l’accueil, la représentation des entreprises, l’aide à la création et à la transmission, le financement des petites structures de formation ou des structures très spécialisées, et l’exportation...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 324
diffusée le 18 avril 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >