fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Actualités

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
28 octobre 2019

Moci communication : La gestion des talents, un enjeu clé dans un contexte de mobilité internationale

Toute entreprise affichant des ambitions internationales est confrontée à un véritable défi : recruter les meilleurs talents, les placer au bon endroit… puis savoir les motiver et les fidéliser. Cela passe obligatoirement par une politique de mobilité internationale efficace et équilibrée. Pour l’élaborer, l’entreprise doit trouver les bons outils, et les bons partenaires.

 

La rémunération des expatriés, un enjeu clé 

La réussite de la stratégie internationale d’une entreprise passe par sa capacité à bâtir les meilleures équipes. Elle doit réussir à identifier les bons profils pour les bons postes, au bon coût et au bon moment.

Mais comment l’entreprise peut-elle attirer, motiver et fidéliser les meilleurs talents qui, une fois expatriés, porteront sa stratégie et son développement ? Bien sûr, l’expatriation est recherchée par le salarié – qui souhaite ainsi acquérir de l’expérience, développer de nouvelles compétences… Mais l’un des points clés du programme de mobilité internationale de l’entreprise reste son package de rémunération. Celui-ci doit être à la fois compétitif et optimisé, et donc constitué en adéquation avec la situation économique du pays de destination.

La tâche peut sembler complexe, mais l’entreprise dispose heureusement d’un outil précieux : l’enquête sur le Coût de la Vie réalisée deux fois par an par Mercer, pour aider les multinationales à fixer une rémunération équitable de leurs salariés expatriés.

 

Tenir compte des situations locales 

Dans le cadre de cette enquête Mercer étudie plus de 400 villes sur les 5 continents, et y compare les coûts de plus de 200 produits et services (logement et alimentation, mais aussi articles ménagers ou vêtements, activités culturelles et loisirs…).

Au-delà des fluctuations monétaires, de l’inflation ou de la volatilité des prix, un tableau fidèle du coût de la vie est donc dressé. La dernière édition de 2019 révèle ainsi que les villes asiatiques restent les plus chères au monde, et tout particulièrement Hong-Kong. Mais elle révèle aussi des variations rapides (telles les villes des Etats-Unis qui gagnent parfois plus de 20 places dans le classement), des stagnations (les villes canadiennes par exemple), des baisses (en Europe notamment, essentiellement en raison de la dépréciation de l’Euro par rapport au Dollar américain)…

La conclusion est claire : pour l’entreprise, il est plus que jamais essentiel de considérer avec précision la ville de destination du collaborateur (et non la région, le pays…), pour fixer sa future rémunération ! Grâce aux résultats de l’enquête Mercer en particulier, l’entreprise peut évaluer l’écart présenté par le coût de la vie entre la ville d’origine et la ville d’accueil de l’expatrié, et ainsi calculer une allocation équitable au collaborateur.

 

Des outils au service de la politique de mobilité 

Mais le package de rémunération n’est pas le seul levier susceptible d’attirer et motiver les talents sur les postes à l’international. L’entreprise doit élaborer une politique de mobilité – au cœur de sa stratégie internationale – complète, motivante et cohérente. Sélection des candidats, affectations internationales, ajustement des missions, rémunérations et prestations offertes, accompagnement de l’expatrié, gestion des talents…. Autant de tâches qui exigent un savoir-faire spécifique, lorsque le contexte est mondial, et l’affectation à l’international !

L’entreprise peut, pour ces tâches également, bénéficier de l’expertise de Mercer, qui propose un accompagnement complet. Outre l’enquête sur le Coût de la Vie, et son pendant l’analyse comparative de la Qualité de Vie des expatriés, Mercer a élaboré différents outils et services. Cela lui permet de proposer des informations, des formations, des conseils, des logiciels dédiés... De quoi garder un total contrôle de la mobilité internationale, et de piloter au mieux son optimisation.


 

Publi-communiqué réalisé avec

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >