Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

L’entrepôt d’exportation (régime national)

Les produits pris sur le marché intérieur ou mis à la consommation peuvent être constitués en entrepôt douanier en vue de leur exportation ultérieure. Dès leur placement en entrepôt, ils sont considérés juridiquement comme exportés et bénéficient des effets attachés à l'exportation en vertu des articles 140 § 3 et 142 § 2 du Code des douanes national (voir le BOD n° 6277 du 30 juillet 1998). Le régime national de l'entrepôt d'exportation a fait l'objet des arrêtés des 18 février 1966 (JORF du 24 février), 3 avril 1968 (JORF du 13 avril) et du 18 février 1988 (JORF du 26 février). Il peut y être recouru pour les produits destinés à être livrés ultérieurement à l'avitaillement des navires et des aéronefs, ainsi que pour des marchandises effectivement vendues à l'exportation mais que leurs destinataires étrangers désirent laisser en France, sous contrôle douanier, en vue soit de livraisons ultérieures échelonnées, soit d'une commercialisation directe au départ du territoire national. Peuvent bénéficier du régime les avitailleurs, les fournisseurs de marchandises vendues à l'exportation et, le cas échéant, les...

L'accès à la totalité de l'article (564 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 2.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres