fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Actualités Réglementaires

Autres règles constitutives de l’origine

Les accords conclus entre la Communauté et les autres parties contractantes contiennent un certain nombre de dispositions harmonisées destinées à compléter ou préciser les critères d'attribution de l'origine préférentielle. Nous énumérons ci-dessous certaines de ces dispositions. 1. Clause de non-ristourne de droits (no drawback) L'application de cette clause (non systématique dans le cadre de certains accords CE / pays méditerranéens) signifie que les matières d'origine tierce au territoire des parties contractantes (ou, en cas de cumul multilatéral, à la zone de pays participant au cumul), mises en ?uvre dans la fabrication d'un produit pour lequel le justificatif de l'origine préférentielle est établi, ne doivent pas avoir bénéficié d'une ristourne ou d'une exonération des droits de douane normalement perçus à l'entrée de la partie contractante, sous quelque forme que ce soit (1). En d'autres termes, les composants tiers utilisés dans la fabrication de ce produit doivent avoir été mis en libre pratique préalablement à la demande de visa, ou à l'établissement, du justificatif de l'origine préférentielle. Dans un but d'harmonisation, le système élargi de cumul pan-euro-méditerranéen (EUR-MED) rend obligatoire l'application totale de...

L'accès à la totalité de l'article (818 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
2011.07.04 Autres règles constitutives de l’origine
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 2.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres