fbpx s

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Les motifs de remboursement ou de remise de droits

1. Non-exigibilité des droits ou détermination de leur montant à un niveau supérieur à celui légalement dû (art. 236 du CDC). Toute somme indue peut ouvrir droit à remboursement ou remise. Il en est ainsi, en particulier, lorsque, par suite de la prise en considération d'éléments de taxation inexacts ou incomplets ou d'une erreur matérielle dans la détermination des droits exigibles, le montant de ces derniers est supérieur à celui qui doit être perçu. Il est indifférent, à cet égard, que l'erreur à l'origine de la perception indue soit le fait du déclarant ou de l'administration des douanes. Pour autant qu'il soit justifié, à la satisfaction du service des douanes, du caractère indu de la perception effectuée ou prise en compte, le remboursement ou la remise des droits peut être opéré. Lorsqu'il constate une perception indue des droits en raison, soit de la non-exigibilité, soit de la détermination de leur montant à un niveau supérieur à celui légalement dû, le service des douanes doit procéder de lui-même au remboursement ou à la remise des montants en cause, si toutes les conditions sont réunies. Ces dispositions ne sont pas applicables en cas de perception indue des taxes fiscales dont il est question au n° 2-0170 ci-dessus. 2....

L'accès à la totalité de l'article (900 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 2.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres