fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Pays & marchésRéglementations

L’Union européenne (UE) a introduit un recours ce 25 mai
auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) contre les restrictions à
l’importation appliquées par l’Argentine. Dans le cadre des procédures de
règlement des différends de l’OMC, l’UE demande l’ouverture de consultations
avec l’Argentine, dans une première tentative pour obtenir la levée de ces
mesures qui nuisent à ses échanges commerciaux et à ses investissements. Figurent
notamment le régime de licences d’importation de l’Argentine et, en
particulier, les procédures à suivre pour obtenir une telle licence, ainsi que
l’obligation imposée aux entreprises d’équilibrer leurs importations par des
exportations, précise le communiqué de la Commission européenne.

Si aucune solution n’est
trouvée dans un délai de soixante jours, l’UE peut demander la création d’un
groupe spécial de l’OMC pour statuer sur la légalité des mesures prises par
l’Argentine. «Les restrictions à l’importation appliquées par l’Argentine
violent les règles du commerce international et doivent être supprimées. Ces
mesures portent gravement préjudice aux entreprises de l’UE car elles nuisent à
l’emploi et à notre économie dans son ensemble», a déclaré le commissaire
européen au Commerce.

Pour en savoir plus :

Retrouvez notre fiche pays sur l'Argentine et accédez à l'onglet Risques pays

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >