En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

UE / Royaume-Uni : les indications géographiques, nouvel enjeu du ‘Brexit’

Le Roquefort français, le jambon de Parme italien ou le Manchego espagnol pourraient bien faire les frais des négociations en cours sur le ‘Brexit’. Alors que le volet des Indications géographiques (IG) - système mis en place par l’UE pour protéger le nom de certains produits régionaux, fabriqués selon des procédés traditionnels - n’avait pas, jusqu’ici, éveillé l’intérêt des négociateurs britanniques, il pourrait rapidement devenir l’une des pierres d’achoppement dans le cadre de ces pourparlers, s’inquiète-t-on à Bruxelles. Explications. « Des propositions inacceptables pour l’UE » Le plan de sortie ou plan Chequer, adopté avant l’été par le chef du gouvernement britannique Theresa May, envisage, sur ce dossier, « des propositions inacceptables pour l’UE », indique un négociateur européen. Le Royaume-Uni suggère de mettre en place son propre système de protection des IG, ‘post-Brexit’, qui ne reconnaîtrait pas automatiquement les produits inscrits sur la liste européenne. L’idée est de garantir le meilleur niveau de protection aux produits nationaux dans le cadre d’un système « ouvert à de nouvelles candidatures provenant du Royaume-Uni ou de pays tiers », précise le white paper britannique. En résumé...

L'accès à la totalité de cet article est protégé
UE / Royaume-Uni : les indications géographiques, nouvel enjeu du ‘Brexit’
Il vous reste 74% de l'article à lire

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Contenu associé