Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© MasterSergeant

UE / Coronavirus : un plan d’aide tardif de 25 milliards d’euros pour aider les PME

11 mars 2020


Face à la propagation du coronavirus Covid-19 en Europe et à la crise économique qui se propage, l’Union européenne (UE) a tardé à se mettre en ordre de bataille. C’est chose faite avec l’annonce du lancement d’un plan de 25 milliards d’euros pour soutenir les secteurs les plus touchés, d'une flexibilité sur le plan budgétaire et d'une meilleure coordination des États membres. Attentisme de Bruxelles Il aura donc fallu un lundi noir pour les marchés financiers, largement dû à l'épidémie qui frappe désormais tous les États membres, et la multiplication des appels à « plus d’Europe » pour accélérer la réaction de Bruxelles. La décision du gouvernement italien d’étendre à tout le pays, à partir du 10 mars, les mesures de confinement, déjà décidées dans le nord du territoire, ont accentué la panique et mis en lumière le besoin d’une réponse plus coordonnées au niveau de l’UE. Car jusqu’ici, les dirigeants européens semblaient espérer que le virus partirait comme il est venu et que l'impact économique sur le continent serait limité. Un attentisme qui rappelle leur réaction trop tardive lors de la crise financière de 2008. Pourtant, si au niveau sanitaire la virulence qu’aura l’épidémie reste difficile à évaluer,...

L'accès à la totalité de l'article (1204 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé